Publicité

QUESTION D'ACTU

A Colomiers

Une centaine d'enfants victimes d'une intoxication alimentaire

Une centaine d'enfants ont été pris de vomissements après avoir dégusté leur déjeuner, dans différentes écoles de Colomiers, lundi.

Une centaine d'enfants victimes d'une intoxication alimentaire DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 28.05.2014 à 06h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Seulement quelques mois après une intoxication alimentaire massive dans un lycée de Maule en région parisienne, ce sont plusieurs écoles de la ville de Colomiers, dans le Sud-est, qui sont touchées. Dans un communiqué, la mairie de la ville a annoncé ces nouveaux cas d’intoxication alimentaire.

Alors qu’il terminait leur déjeuner à la cantine, 84 enfants de maternelle et 15 enfants de primaire, venant de différentes écoles, ont été pris de vomissements. Le premier cas a été détecté par les services de cantine vers 12h15. « Immédiatement, les services municipaux ont informé les pompiers et les urgences pédiatriques, comme le prévoit la procédure dans ce cas », annonce le communiqué.

Malgré la venue des pompiers, la plupart des enfants ont été pris en charge par leurs parents et ont consulté un médecin.

Des échantillons de repas analysés

Au moment des premiers vomissements, le menu du jour, composé de betteraves, poulet rôti, macaronis au beurre et yaourt au fruit, a directement été retiré. Pour le second service, tous les services municipaux (cantines, maisons de retraite) ont mis en place un menu de substitution pour éviter de nouveaux cas d’intoxication alimentaire.

Suite à l’intoxication de ces 99 enfants, les services municipaux ont prévenu l’Agence Régionale de Santé (ARS). « Les échantillons du repas lui seront remis ce mardi matin, afin qu’elle puisse procéder à des analyses permettant de déterminer l’origine de cette intoxication alimentaire », annonce la mairie de Colomiers. Dans quelques jours, toute la lumière sera faite autour de ce nouveau cas d’intoxication alimentaire.

La ville peut s’estimer heureuse. Chaque jour 1500 enfants mangent au premier service dans les différentes cantines municipales de Colomiers. Par chance, aucun cas d’intoxication alimentaire n’est à constater dans la maison de retraite de la ville ainsi que dans les services de crèches où le repas incriminé a aussi été servi.

En 2009, ce sont 1 255 foyers de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) qui ont été déclarés en France, affectant environ 14 000 personnes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité