Publicité

QUESTION D'ACTU

Diarrhées, vomissements

Lycée dans les Yvelines : 65 élèves victimes d'une intoxication alimentaire

Dans un lycée des Yvelines, 68 personnes ont été victimes d'une intoxication alimentaire, sûrement après avoir mangé des pâtes bolognaise. Au Nord, une autre contamination touche plus de 100 écoliers. 

Lycée dans les Yvelines : 65 élèves victimes d'une intoxication alimentaire BEBERT BRUNO/SIPA

  • Publié 11.01.2014 à 13h35
  • |
  • |
  • |
  • |


A peine de retour de leurs vacances, la rentrée des classes a commencé bien mal pour ces lycéens. Au lycée professionnel privé Le Buat, à Maule, dans les Yvelines, 65 élèves âgés de 13 à 20 ans et 3 adultes encadrants ont été victimes d'une intoxication alimentaire il y a quelques jours. Sans gravité, cette contamination aurait, selon les derniers éléments, probablement pour origine des pâtes à la bolognaise que toutes ces personnes malades ont consommé au sein de la cantine du lycée.


Des vomissements et diarrhées

Dans cette histoire, tout commence dans la nuit de mercredi à jeudi, ces personnes sont alors prises de fièvre, douleurs abdominales, vomissements et diarrhées. « Tous avaient au moins pris un repas, mercredi midi ou soir, et ça pourrait être un plat de pâtes à la bolognaise qui est à l'origine de la toxi-infection alimentaire collective », a expliqué la préfecture des Yvelines à l'Agence France Presse (AFP).

En effet, du côté de la direction du lycée, on précise bien que « les personnes qui avaient choisi les pâtes à la carbonara n'ont pas été malades. » Pour calmer les esprits, cette même source rapporte également, qu''il y avait plusieurs cas de gastro-entérite depuis plusieurs jours au sein de l'établissement.

Les résultats des analyses dans quelques jours
Par la suite, dans la journée de jeudi, toutes ces personnes ont été évacuées vers des centres hospitaliers pour y subir des examens complémentaires et toutes sont rentrées chez elles ou à l'internat avec un traitement.
L'établissement touché a indiqué que la restauration scolaire était assurée par un prestataire qui cuisine les repas sur place. Alors, problème dans la préparation ou la conservation des plats, contamination bactérienne, pour le moment difficile de savoir. Pour cette raison, la préfecture des Yvelines répète qu'elle n'émettra pas de conclusion définitive à ce stade.
Dans l'attente, les services vétérinaires de la direction départementale de la protection des populations ont effectué ce jeudi des prélèvements sur les plats témoins, en vue de leur analyse. Les résultats seront connus dans les prochains jours. Concernant le lycée, il a eu l'autorisation d'ouvrir sa cantine dès le lendemain, soit le vendredi midi.

Plus de 100 écoliers intoxiqués dans le Nord
Par ailleurs, l'établissement francilien n'est pas le seul touché par une éventuelle intoxication alimentaire. Une centaine d'enfants de plusieurs écoles de Lambersart (Nord), près de Lille, ont été victimes eux aussi vendredi midi d'une intoxication alimentaire légère après leur repas dans des cantines scolaires, révèle l'AFP. 
Au total, ce sont pas moins de 125 enfants, sur les 1 800 qui déjeunent chaque midi dans les cantines scolaires de la commune, qui ont été pris de maux de ventre ou de vomissements après avoir pris leur repas, a indiqué le maire de Lambersart, Marc-Philippe Daubresse. Et ce dernier de rajouter, « c'est une intoxication alimentaire légère. Les enfants ont été examinés rapidement. Il n'y a pas de cas qui pose problème. On a fait une hospitalisation à titre préventif pour une petite fille qui avait une fragilité particulière. » 
Enfin, d'après le Samu contacté par BFM TV, « aucun enfant n'est en danger. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité