Publicité

QUESTION D'ACTU

Précision de 98%

Cancer de la prostate : des chiens très efficaces pour « sentir » la tumeur

Deux chiens entraînés à repérer certains composés dans les urines sont capables de flairer un cancer de la prostate. Ils atteignent une précision de 98% et différencient le stade de la tumeur.

Cancer de la prostate : des chiens très efficaces pour « sentir » la tumeur Randall Benton/AP/SIPA

  • Publié 20.05.2014 à 12h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Après les brigades canines, des maîtres-chiens médecins. Lors du Congrès annuel de l’Association Américaine d’Urologie à Orlando (Floride, Etats-Unis), des chercheurs ont signalé que des chiens entraînés seraient capables de détecter un cancer de la prostate… rien qu’en reniflant des échantillons d’urine.

 

Les capacités olfactives des chiens sont bien supérieures aux nôtres, c’est bien connu. Avec ses 200 millions de cellules olfactives, la truffe de notre « meilleur ami » peut repérer des odeurs bien plus discrètes. L’odorat hors du commun de l’espèce canine est déjà très utilisée dans les milieux policiers, pour repérer des engins explosifs ou diverses drogues. Ils sont aussi très utiles auprès des secouristes en montagne. Depuis quelques années, le monde médical étudie sérieusement leurs capacités olfactives dans le repérage des maladies, et notamment de tumeurs cancéreuses.

 

Repérer les composés organiques volatils

Etudes et faits divers l’ont montré : des animaux non entraînés peuvent « sentir » la présence de tumeurs malignes au sein ou aux poumons, ou encore détecter quand une crise d’épilepsie se met en place. Une équipe de chercheurs américains a entraîné des chiens à renifler des échantillons d’urine, à la recherche de composés signalant un cancer de la prostate. Les tumeurs de la prostate libèrent des composés organiques volatiles (COV) qui se retrouvent dans les urines des patients.

 

Dans le cadre de l’étude, 677 participants ont donné des échantillons urinaires. La moitié appartenait à un groupe de contrôle, l’autre à un groupe présentant des tumeurs de la prostate à divers stades (d’un risque très bas d’évolution vers un cancer à la présence de métastases). Deux chiens ont reniflé les différents échantillons… et ont détecté les cancers avec une précision de 98% ! L’un d’entre eux a même présenté une sensibilité de 100%. Le principal chercheur, le Dr Brian Stork, se félicite de ces résultats : « Ces données montrent que l’analyse de COV dans les urines est une approche prometteuse dans la détection de cancers », affirme-t-il. « Utiliser des chiens pour identifier un cancer, c’est quelque chose que la plupart des gens n’aurait jamais cru possible il y a 10 ou 20 ans. Que le « meilleur ami de l’homme » puisse nous sauver la vie est un concept intéressant. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité