Publicité

QUESTION D'ACTU

+ 28%

Mortalité routière : hausse très forte au mois de mars

Contrairement aux derniers mois, la mortalité routière en France a connu une forte hausse en mars (+28 %). La baisse des prix du carburant et une météo favorable ont favorisé les déplacements.

Mortalité routière : hausse très forte au mois de mars SOUVANT GUILLAUME/SIPA

  • Publié 15.04.2014 à 15h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Il n'y avait jamais eu si peu de morts sur la route dans l'Hexagone. En 2013, la Sécurité routière avait enregistré 3250 personnes tuées sur l'année, soit 11 % de moins qu'en 2012. Face à ces chiffres encourageants, les Français seraient-ils victimes d'un excès de confiance ? En baisse constante depuis plusieurs mois, la mortalité sur les routes de France a en effet augmenté de 28 % en mars 2014, par rapport au même mois en 2013.

Plus de déplacements routiers donc plus d'accidents
En détails, le mois dernier, 256 personnes auraient perdu la vie sur les routes de France, contre 200 en mars 2013, selon la Sécurité routière. Par ailleurs, le nombre d'accidents corporels augmente de 16,5 %, et le nombre de personnes blessées est en hausse de 14,7 %. Pour expliquer ces mauvais chiffres, l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) indique que « la météo particulièrement clémente a favorisé les déplacements alors qu'en mars 2013 épisodes neigeux, froid et tempêtes les avaient limités. » 
De plus, l'ONISR estime qu'un autre facteur a pesé et encouragé les déplacements. « Il s'agit de la baisse du prix des carburants qui incite à plus utiliser son véhicule. » Enfin, ces mauvais résultats sont aussi le reflet d'accidents particulièrement graves qui ont endeuillé certaines régions, a conclu l'Observatoire.

La campagne #AvantDeMourir sur la route je veux cartonne
Mais ce décrochage doit servir d'alerte à tous. « Avec l'installation des beaux jours et le début des vacances de Pâques, chacun doit veiller à sa sécurité et à celle des autres en respectant le code de la route. »
Et pour faire rentrer ce message, notamment dans la tête des plus jeunes conducteurs, l'association Prévention Routière a tenté une nouvelle approche avec sa dernière campagne. « Quel serait votre voeu le plus cher avant de mourir ? » La question, posée à des 18-24 ans, dérange mais « chaque année, l'alcool au volant empêche plus de 1 500 jeunes de réaliser leurs rêves, leurs projets, leurs folies », avancent la Prévention Routière et la Fédération française des sociétés d'assurances, à l'origine de cette campagne.
Ainsi, depuis quelques semaines, des milliers de jeunes ont livré leur souhait le plus cher sur le site www.avantdemourir.com, sans même savoir ce qui se cachait derrière cette initiative inédite. L'opération continue de faire le buzz, reste à savoir si elle sera efficace...

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité