Publicité

QUESTION D'ACTU

37,3 millions d'euros de demande de dommages et intérêts

Corée du Sud : l'assurance santé attaque les cigarettiers

37,3 millions d'euros de dommages et intérêts, c'est le montant réclamé par le service public d'assurance santé Sud-coréen à trois fabricants de cigarettes. 

Corée du Sud : l'assurance santé attaque les cigarettiers Svancara Petr/AP/SIPA

  • Publié 14.04.2014 à 18h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Lundi, le service public d'assurance santé de Corée du Sud a déposé une plainte devant le tribunal du district de Séoul contre trois fabricants de cigarettes (Phillip Morris, British American Tobacco (BAT) et KT&G, numéro un sud-coréen des cigarettiers). Elle leur  réclame 37,3 millions d'euros de dommages et intérêts pour les coûts liés aux maladies causées par le tabac.
 
L'assureur a indiqué poursuivre « cette plainte avec une détermination vigoureuse, pour l'avenir de notre pays et la durabilité de notre système d'assurance de santé ».
Le montant des dommages et intérêts a été calculé en fonction des dépenses de l'agence gouvernementale pour les patients ayant fumé plus de trente ans et diagnostiqués avec un des trois cancers les plus fréquemment causés par le tabac (deux types de cancer du poumon, un de la gorge).
La Cour suprême de Corée du Sud avait rejeté il y a quelques jours une plainte contre le fabricant de cigarettes KT&G déposée par 30 patients atteints d'un cancer des poumons. La cour a affirmé qu'il était difficile de prouver une relation de cause à effet entre le fait de fumer et le cancer des poumons en se basant uniquement sur le fait que certains fumeurs développent cette maladie.

De nombreux procès visant l'industrie du tabac
Ce n'est pas la première fois qu'une plainte est déposée à l'encontre de l'industrie du tabac. En 2012, près de 2 millions de fumeurs et ex-fumeurs canadiens ont réclamé environ 19 milliards d'euros de dommages et intérêts aux principaux fabricants de tabac.
Une plaignante avait déclaré «quand j'ai commencé à fumer, c'était l'époque où les publicités à la télévision étaient importantes, j'étais programmée par une industrie qui me rendait captive du produit.» Ajoutant « la nicotine cause une dépendance qui peut conduire à la mort ». Les accusés avaient risposté : « Fumer est un choix que les gens font, les fumeurs doivent en assumer la responsabilité ». Le verdict n'est toujours pas tombé.

Aujourd'hui, environ un quart de la population sud-coréenne fume.
 
 
 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité