Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude menée sur 1 000 patients

Cancer du côlon : l'aspirine diminue le risque de décès

Une aspirine par jour peut aider à combattre le cancer du côlon. Les patients qui en prennent régulièrement après chirurgie avaient 50 % de risque en moins  de mourir de la maladie.

Cancer du côlon : l'aspirine diminue le risque de décès ICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 01.04.2014 à 19h31
  • |
  • |
  • |
  • |


L'aspirine aurait-elle des vertus cachées ? C'est en tout cas ce suggère une nouvelle étude publiée ce lundi dans la revue scientifique Jama Internal Medecine. Les chercheurs néerlandais du département de chirurgie du Centre médical universitaire de Leiden (Pays-Bas) ont examiné les tissus tumoraux de 999 patients atteints d'un cancer du côlon opérés entre 2002 et 2008. La plupart de ces patients avaient un cancer diagnostiqué au stade III (le niveau le plus agressif) ou inférieur. Et les résultats rapportés par cette équipe sont sans appel. Une aspirine par jour peut aider à combattre le cancer du côlon.

L'aspirine réduit de 50 % le risque de mourir de la maladie
En effet, sur les 999 patients inclus dans l'étude, 182 ont été sous aspirine après leur chirurgie. Dans ce groupe, il y eu 69 décès enregistrés (37,9 %). En comparaison, dans le second groupe composé de 817 individus, à qui l'on n'avait pas administré d'aspirine, 396 décès ont été recensés, soit un taux de mortalité de 48,5 %. Conclusion des chercheurs, les patients prenant de l'aspirine après le diagnostic de cancer du côlon ont amélioré leur survie globale par rapport aux autres de 53 %.
Par ailleurs, ces scientifiques précisent que l'avantage potentiel de survie grâce à l'aspirine était plus fort chez les patients présentant un certain type de cancer colorectal, ceux dont les tumeurs étaient associées à la fabrication d'une certaine protéine dite "HLA de classe 1 antigène".
Enfin, même si les raisons moléculaires de l'effet positif ne sont pas entièrement comprises, les auteurs suggèrent que le produit aurait un effet sur les cellules tumorales circulantes et sur leur capacité à se développer ou pas dans les dépôts métastatiques.

En commentaire, les auteurs de l'étude tempèrent toutefois leurs résultats en indiquant que « l'avantage potentiel de survie apporté par l'aspirine était plus fort chez les patients dont les tumeurs exprimaient l'antigène leucocytaire humain (HLA gènes) de classe I. Cependant , l'aspirine n'a eu aucun effet chez les patients dont les tumeurs avaient perdu leur HLA de classe I expression de l'antigène », précisent-ils. Autrement dit, l'effet bénéfique de l'aspirine n'a pour la moment était retrouvé que sur un certain type de tumeurs.

Les cancers colorectaux devraient augmenter en France
En France, le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme et le troisième chez l’homme. Le nombre de cancers colorectaux devrait augmenter en France au cours des prochaines années « pour atteindre 45 000 nouveaux cas annuels en 2020 », indiquait récemment l'Inserm. La faute au mode de vie actuel caractérisé par une sédentarité néfaste et une alimentation calorique excessive car riche en graisses animales. Sur la période 2003-2007, cette pathologie a fait en moyenne chaque année 8 690 victimes chez les hommes et 7 740 chez les femmes.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité