Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude menée dans un hôpital Canadien

Tous les médecins surveillés se lavent les mains

Des chercheurs canadiens ont demandé à des patients d'évaluer l'hygiène des mains des hospitaliers qui les soignent. Se sachant observés, près de  100 % ont respecté les protocoles.

Tous les médecins surveillés se lavent les mains JAUBERT/SIPA

  • Publié 01.04.2014 à 15h47
  • |
  • |
  • |
  • |


100 % des professionnels de santé à l'hôpital respecteux des consignes sur l'hygiène des mains. C'est le pari réussi par le Women's College Hospital, un centre hospitalier universitaire situé dans le centre-ville de Toronto (Canada), spécialisé en gynécologie obstétrique et en soins ambulatoires. Avec quelle méthode ? En faisant surveiller les professionnels de santé par les patients ! Les résultats de cette étude ont été publiés dans l'édition d'avril de l'American Journal of Infection Control.

97 % des professionnels de santé ont lavé leurs mains
Ce projet pilote a duré 11 mois. Il a permis de tester une autre méthode de contrôle de l'hygiène des mains des professionnels de santé à l'aide de l'approche dite du « patient observateur ». Lors de ce programme mené entre août 2012 et juin 2013 dans un hôpital de l'Ontario, les patients étaient chargés d'observer le respect de l'hygiène des mains de leurs professionnels de santé. Pour cela, chacun a reçu un formulaire avant sa visite avec un praticien dans lequel il pouvait indiquer les résultats récoltés.

« Impliquer les patients dans le respect des protocoles d'hygiène est un choix simple et évident. Pourtant, la plupart des hôpitaux du Canada ne voudront sûrement pas  utiliser cette méthod. Beaucoup indiquent déjà qu'ils préfèrent opter pour les solutions déjà utilisées. Mais ces dernières sont souvent longues et coûteuses », a déclaré Jessica Ng, l'un des principaux auteurs de l'étude. L'une d'elles consiste aà faire observer les médecins par leurs propres confrères.

« Dommage », rétorquent ces scientifiques car avec leur méthode les résultats sont inespérés et frôlent les 100 %. ED'après les observations des patients, le taux global de conformité de l'hygiène des mains des professionnels de santé avant contact direct avec leurs patients était de 96,8 %. Cette méthode d'évaluation a en plus été validée par des infirmières qualifiées postérieurement. 

De plus, 58 % des professionnels ont reconnu avoir procédé à un changement dans leurs pratiques d'hygiène des mains et 88 % ont même déclaré être plus motivés pour se laver les mains se sachant observés par leurs patients.
En effet, lors de ce programme, les médecins, les résidents et le personnel étaient tous au courant du projet pilote par le biais des réunions du personnel et la distribution de fiches d'information. Au final, les auteurs estiment que ce programme a été un tel succès qu'il est actuellement mis en œuvre dans d'autres secteurs de l'hôpital.

Pour rappel, selon une enquête présentée l'an dernier en marge des états généraux des infections nosocomiales, 21 % des infirmiers français ne se laveraient  pas les mains avant la pose d'un cathéter.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité