Publicité

QUESTION D'ACTU

3 jeunes hommes

La méningite fait trois victimes à Nice

Trois jeunes hommes présentant tous des symptômes de méningite sont décédés en fin de semaine dernière à Nice. Face à cette bactérie, les enfants et les adolescents sont les plus vulnérables.

La méningite fait trois victimes à Nice NIKO/SIPA

  • Publié 25.02.2014 à 13h01
  • |
  • |
  • |
  • |


« Méningite », le nom de cettte maladie qui fait peur résonne malheureusement depuis plusieurs jours dans la région niçoise. En effet, en l'espace de deux jours, trois Niçois sont morts de cette maladie la semaine dernière. Dans cette tragédie, deux des victimes niçoises appartenaient à la même famille. Il s'agissait d'un homme de 29 ans décédé dimanche à l'hôpital L'Archet de Nice. Pour ce cas, les médecins redoutent « probablement une méningite à méningocoque C. »
Son beau-frère, un homme de 22 ans est mort vendredi à son domicile « dans un contexte infectieux qui permet de penser qu'il y a une forte suspicion de méningite », a ajouté l'Agence Régionale de Santé Paca.
Enfin, le troisième décès concerne un homme de 22 ans qui a succombé samedi à une méningite à méningocoque B, une infection hautement pathogène. Il résidait de longue date à l'hôpital psychiatrique de Sainte-Marie à Nice. L'enquête de l'ARS a déjà montré qu'il n' avait aucun lien avec les deux autres victimes. pourquoidocteur revient sur cette maladie inquiétante contre laquelle il est possible de se protéger.


Les enfants et les ados particulièrement vulnérables
Une méningite est une inflammation des méninges, les membranes qui protègent le cerveau et la moelle épinière. Le plus souvent, cette inflammation est la manifestation d’une infection par un virus ou par une bactérie. En France, les départements de la Seine-Maritime et plus récemment de la Somme, du Nord et du Pas-de-Calais connaissent régulièrement des épidémies de méningites dues à des méningocoques.
Les méningites peuvent survenir à tout âge, mais elles touchent plus particulièrement les enfants et les adolescents. La méningite est une maladie rare mais grave. Devant toute suspicion, il est donc impératif de consulter rapidement un médecin.

Les symptômes des méningites sont regroupés sous le terme de « syndrome méningé » qui associe le plus souvent : une forte fièvre, une sensibilité exacerbée à la lumière, une raideur de la nuque, de violents maux de tête, et enfin des nausées et des vomissements.

Comment se protéger
La prévention des méningites repose sur la vaccination contre les bactéries responsables de méningites graves (méningocoque, pneumocoque, Hæmophilus influenzae de type B).
A ce titre, le vaccin contre les infections à Hæmophilus influenzae de type B est recommandé pour tous les nourrissons. Celui contre les infections à pneumocoques est recommandé pour les moins de deux ans. Enfin, les vaccins contre les infections à méningocoques des sérogroupes A, C, W135 et Y sont recommandés pour tous les nourrissons à partir de un an (sérotype C) ou de 24 mois (les autres sérotypes).

Par ailleurs, dans le cas d’une méningite à méningocoques, contagieuse et parfois mortelle, un traitement préventif est préconisé dans l’entourage de la personne qui déclare cette maladie. Il dure deux jours et concerne toutes les personnes ayant fréquentant la même collectivité que le malade (crèche, école, collège, lycée, entreprise, etc... ) même s’il n’ont pas eu de contact direct avec lui. De plus, les personnes en contact régulier et répété avec le malade sont vaccinées (hors méningocoque de sérogroupe B).

Enfin, en France, la déclaration des infections à méningocoques est obligatoire et doit être faite le plus rapidement possible pour que ces mesures de prévention puissent être prises rapidement. Chaque année, environ 700 cas sont déclarés dans l'Hexagone. Les méningites virales, bien plus fréquentes que les bactériennes, sont généralement bénignes.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité