Publicité

QUESTION D'ACTU

Baptisée le « ghost white baby »

Hope Juarez : le bébé sauvé in extremis d’une anémie fœtale

Cette enfant miraculée née avec un taux d'hémoglobine trois fois inférieur à la normale a été sauvée grâce une transfusion sanguine réalisée en urgence à sa naissance. 

Hope Juarez : le bébé sauvé in extremis d’une anémie fœtale ANGOT/SIPA

  • Publié 09.02.2014 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Hope Juarez a aujourd’hui six semaines et se porte à merveille d’après les dernières nouvelles données par ses parents et ses médecins. Cependant, la naissance de cette petite fille dans une maternité californienne a bien failli tourner au drame. Trois semaines avant le terme supposé de sa grossesse, sa maman, Jennifer Juarez, 27 ans, remarque que quelque chose ne se passe pas comme il le faudrait. Habituée à ressentir les coups donnés par sa petite fille à venir, cette jeune femme qui attend alors son 1 er enfant, ne sent plus son bébé bouger. Elle décide alors de se rendre à la maternité et dès son arrivée, les médecins lui font subir une césarienne en urgence. Une fois le bébé sorti, l’équipe médicale se trouve face à une petite fille étrangement pâle, un « bébé fantôme » comme l’a baptisée la presse américaine.

 

 

 

Hope Juarez souffrait d’une anémie fœtale inexpliquée

« Elle pleurait et les médecins l’ont amené vers nous et elle était vraiment très pâle", a confié Josh Juarez, le père de Hope à la chaîne ABC. "Je savais qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas, lorsque les médecins lui ont piqué le pied afin de prélever du sang et que rien ne sortait », a ajouté l’homme. Alors que la presse s’est empressée d’évoquer la naissance de ce bébé « sans sang », la petite Hope Juarez souffrait en réalité de ce que l’on appelle une anémie fœtale. Suite à une hémorragie survenue alors qu’elle était encore dans le ventre de sa mère, la petite fille est née avec seulement 3,8 g/dL d'hémoglobine, la protéine qui transporte l'oxygène dans les globules rouges, alors que la normale se situe entre 10 et 15 g/dL. Bien que rare, ce type d’accident est connu des spécialistes et sans la transfusion sanguine dont elle a pu bénéficier immédiatement, Hope Juarez serait probablement décédée très rapidement.

 

Une miraculée grâce à la vigilance de sa maman

« Nous ne savons pas ce qui a causé cela, a déclaré le Dr Marielle Nguyen, néonatologiste à l'hôpital d'Irvine en Californie. Parfois, la cause peut être un accident de voiture, un traumatisme, ou une rupture du placenta. Une ou deux heures plus tard, elle n’aurait sans doute pas survécu ». Cependant dans le cadre de cette naissance, rien de tout cela n’est arrivé à la future maman.

 

Des transfusions sanguines in utero

Selon le Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français (CNGOF), l’anémie fœtale est une pathologie rare mais dont les conséquences peuvent être particulièrement graves, allant des lésions neurologiques jusqu’au décès du fœtus ou du bébé à la naissance. En dehors des causes traumatiques ou d’une rupture placentaire, le CNGOF explique que certaines infections virales contractées par la mère peuvent être à l’origine d’une anémie fœtale, ou encore le syndrome transfuseur-transfusé dans le cadre des grossesses gémellaires monochoriales. Lorsque le diagnostic est fait plus précocement au cours de la grossesse et ne permet pas une extraction sûre du fœtus, il est aujourd’hui possible de réaliser une ou des transfusions sanguine in-utero. « La transfusion fœtale intra-vasculaire a complètement transformé le pronostic de cette pathologie, permettant d’éviter de nombreux décès in utero ainsi que les conséquences de la grande prématurité » peut-on lire sur le site du CNGOF. Le risque de complications fœtales létales liées à la réalisation du geste transfusionnel invasif reste cependant non négligeable, en particulier dans les anémies fœtales de survenue très précoce, nécessitant de répéter le geste transfusionnel jusqu’à 5 ou 6 fois au cours d’une même grossesse ». 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité