Publicité

QUESTION D'ACTU

648 cas dont 384 mortels

Grippe aviaire : le H7N9 inquiète l’OMS

Le virus H7N9 de la grippe aviaire touche toujours plus de patients. Cette forme agressive du virus fait l’objet d’une enquête soutenue de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Grippe aviaire : le H7N9 inquiète l’OMS AP/SIPA

  • Publié 19.01.2014 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


La grippe aviaire H7N9 commence à inquiéter l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Dans sa mise à jour du 16 janvier, l’agence sanitaire ajoute 3 cas à la  liste d’infections au virus transmis par les oiseaux chez deux patients.

 

Les nouveaux patients atteints du virus H7N9 vivent dans des provinces côtières de la Chine (Zheijiang et Fujian). L’un est dans un état grave, deux dans un état critique, selon les informations émanant de la Commission de la santé et de la planification familiale chinoise. L’OMS précise qu’à ce jour, aucune transmission homme-homme n’a été détectée. La cause de ces infections fait toujours l’objet d’une enquête. « Les connaissances au sujet du principal réservoir de virus, sur l’étendue et la distribution du virus chez l’animal, restent limitées », reconnaît l’agence de l’ONU.

 

Jusqu’à récemment, le virus aviaire H7N9 n’avait jamais été détecté chez l’homme. Il circule normalement chez l’oiseau. Mais entre 2003 et 2013, 648 cas confirmés ont émergé chez l’être humain, avec une extrême virulence. Presque 60% des patients sont décédés de la maladie. Ceux qui y survivent sont touchés gravement. L’OMS, dans son bilan du 20 décembre dernier, souligne que des infections sporadiques sont « possibles » mais le virus « ne semble pas se transmettre facilement entre humains pour le moment ». Une vigilance continue sera maintenue en Chine, où 5 groupes d’infections au sein d’une même famille ont été signalés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité