Publicité

QUESTION D'ACTU

Grâce à la vaccination

Inde: la vaccination a permis d'éradiquer la polio

Victoire pour la santé publique en Inde : la polio a disparu depuis 3 ans du pays. C'est le résultat de campagnes de vaccination intenses.

Inde: la vaccination a permis d'éradiquer la polio Bikas Das/AP/SIPA

  • Publié 13.01.2014 à 18h48
  • |
  • |
  • |
  • |


L'Inde célèbre en ce mois de janvier 2014 sa 3e année consécutive sans cas de polio. Cette réussite marque une avancée majeure dans la gestion de la santé publique du pays. Pour le pays, c'est la deuxième maladie éradiquée grâce à la vaccination. Les campagnes de vaccination massives et régulières sont à saluer.

 

Un succès éclair

Voilà deux ans que l'Inde n'est plus sur la liste des pays où la poliomyélite est endémique. Cette liste, gérée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ne compte désormais que trois pays : le Pakistan, l'Afghanistan et le Nigeria. C'est un succès éclair : en 2009, 741 cas de polio étaient signalés. Deux ans plus tard, un seul. En une seule année, les deux Etats endémiques du pays, Uttar Pradesh et Bihar, éliminent la maladie de leur sol.

 

Dernier cas de polio en date pour l'Inde : une petite fille de 18 mois, tombée malade en 2011. Aujourd'hui, affirme l'AFP, elle peut marcher mais reste incapable de courir.

 

La menace aux frontières

Mais ce succès ne doit pas inciter les indiens à relâcher leurs efforts. En 2012, à l'occasion du 2e anniversaire de l'élimination de la polio dans le pays, l'OMS a rappelé qu'il était crucial de maintenir la vaccination. Tant que la maladie n'est pas éradiquée à l'échelle mondiale, le risque de résurgence est toujours une menace. Pour preuve : le cas récent de la Syrie, qui n'avait pas connu de cas depuis 1999. En 2013, une dizanie de malades ont été recensés.

 

Les experts de santé craignent que la polio n'émerge de nouveau en Inde. Car la région est toujours sous la menace de la maladie. Au Pakistan et en Afghanistan, les campagnes ont été suspendues. Des militants attaquaient les convois de vaccination et accusaient un complot occidental. Conséquence : une explosion alarmante du nombre de cas depuis 2011. Le virus circule désormais librement et sa transmission n'est pas arrêtée. Cette menace pourrait bien ne pas s'arrêter aux frontières pakistano-indiennes et les traverser... Toutefois, forte de ce succès, l'Inde se fixe un nouvel objectif : éradiquer la rougeole de son territoire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité