Publicité

QUESTION D'ACTU

A l'initiative de l'Unicef et de l'OMS

Polio : campagne de vaccination massive au Proche-Orient

L’Unicef et l’OMS lancent une campagne de vaccination contre la polio au Proche-Orient. Les organisations réagissent à une résurgence de la maladie avec la guerre civile en Syrie.

Polio : campagne de vaccination massive au Proche-Orient Vaccination dans un camp de réfugiés au Liban (Mohammad Zaatari/AP/SIPA)

  • Publié 12.11.2013 à 12h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce sont 22 millions d’enfants de Syrie et du Proche-Orient qui devraient être vaccinés prochainement contre la poliomyélite. Face au retour du virus, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le fonds mondial pour l’enfance (Unicef) lancent une campagne de vaccination massive car la maladie  menace toute la région et même potentiellement l’Europe.

 

La couverture vaccinale mise à mal par la guerre

Fin octobre, la Syrie lance une alerte à la polio. 10 cas d’enfants paralysés ont été rapportés à l’ONU. Ce sont les premiers depuis 1999. L’Unicef et l’OMS lancent donc dans la foulée une campagne de vaccination contre la polio. 1,6 million d’enfants sont concernés par ce vaccin combiné polio-rougeole-oreillons-rubéole. Plus d'un tiers d'entre eux l’ont déjà reçu, dont 116 000 dans la région syrienne de Deir al Zour (dans le nord-est) où ont lieu de nombreux combats. La couverture vaccinale réduite depuis le début de la guerre civile explique la résurgence de la maladie dans une zone d'où elle avait disparu. L’OMS estime qu’un demi-million de jeunes syriens n’ont pas reçu de vaccination. Avant la guerre civile, 95% des enfants étaient vaccinés.

 

1,35 milliard de doses

Si cette campagne de vaccination est une réponse aux cas syriens, l’alerte est plus large. Le virus a été détecté pour la première fois depuis 14 ans dans des échantillons d’eaux usées de plusieurs pays du Proche-Orient (Egypte, Israël, Cisjordanie et bande de Gaza). Les vaccinations auront lieu pendant six mois dans de nombreux pays : Liban, Turquie, Jordanie. Il s’agit de la plus vaste opération de cette nature jamais mise en place dans la région.

 

L’Unicef a déjà fourni 1,35 milliard de doses depuis le début de l’année et devrait encore en donner 35 millions d’ici fin 2013. La campagne a déjà commencé en Syrie. Au Liban elle devrait démarrer rapidement. A la mi-novembre, la Turquie et l’Egypte s’y ajouteront. En effet, l’ensemble du Proche-Orient est potentiellement concerné par la maladie puisque l'origine du virus est terrestre.

 

L’Europe en danger ?

Le virus de la polio se propage par la bouche, parmi les populations non immunisées. Il se multiplie dans les intestins. Ainsi, même les porteurs asymptomatiques peuvent être à l'origine d'une contamination. En évacuant le virus par les matières fécales, ils souillent les eaux usées. Le danger est particulièrement vivace dans les régions sous-développées.

 

L’Europe est loin d’être à l'abri de la polio, selon deux experts allemands, les Pr Martin Eichner et Stefan Brockmann. De nombreux réfugiés syriens fuient en effet les combats pour les pays voisins et l’Europe. Ces exils risquent de réintroduire le virus dans des régions qui ne l’ont pas connu depuis plusieurs décennies, avertissent les deux professionnels. Ils pointent notamment du doigt le risque de contagion dans des régions où la couverture vaccinale est faible, les pays d’Europe de l’Est au premier lieu.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité