Publicité

QUESTION D'ACTU

Les phéromones n'attirent pas les humains


  • Publié 07.02.2012 à 15h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous nous apprenez ce matin que les hormones de l’amour, les phéromones ne sont qu’un mythe...
Et oui, au risque de décevoir, c’est comme le Père Noel, les phéromones n’existent pas,  si l’on en croit le très sérieux journal « Le Quotidien du Médecin. Les articles sur les phéromones abondent  sur internet,  mais aussi dans certaines revues scientifiques ! Mais  pour un scientifique de l’INRA, nous ne produisons , ni ne sentons ces mystérieuses senteurs aux pouvoirs exceptionnels,  les phéromones.


Rappelez nous ce que sont les phéromones ? On a parlé d’élixir d’amour ou d’enzyme du coup de foudre.
Les phéromones sont des substances chimiques secrétées par la plupart des animaux et perçue par un autre individu de la même espèce. Elles agissent comme des messagers entre les individus et jouent un rôle dans l’attirance sexuelle notemment. Elles sont secrétées entre autres dans la sueur . Voilà pour la science et plus poétiquement, l’exemple le plus connu est celui du papillon de nuit qui détecte à des kilomètres une femelle et n’a qu’une obsession : voler vers elle ! Alors 1ère déception : pas de telle sécrétion chez l’homme, donc pas de réponse aussi stéréotypée et incontrôlable tout au moins liée à ses phéromones.

 
Donc pas de philtre d’amour , mais on ne peut nier que les odeurs ont une grande importance dans nos ... attirances et nos comportements !
Et vous venez de prononcer le mot odeur ! mais pas phéromones. Les odeurs corporelles sont le résultat d’une dégradation des sécrétions par exemple axillaire par des bactéries, mais on est loin de ces composés volatils corporels qui nous feraient perdre la tête.  Alors il ne faut pas nier pour autant une sensibilité aux odeurs sexuelles que démontrent les scientifiques : par exemple des zones du cerveau s’activent chez des femmes à qui on fait sentir des hormones males.

Et chez l’animal aussi, les odeurs participent au choix du partenaire sexuel.
Chez les rongeurs, cela leur sert surtout à choisir des partenaires les plus éloignés génétiquement, c’est-à-dire vers des congénères qui n’ont pas du tout la même odeur : ce sont des réflexes de survie de l’espèce parce qu’on sait que la consanguinité entraîne trop de malformations. Donc pour trouver et séduire ou garder votre partenaire, n’attendez pas le parfum aux vertus aphrodisiaques , ni le feu vert des phéromones, il y un tas d’autres signaux ... sachons les mettre au vert, mais ne nous laissons pas mener par le bout du nez !!!

 Référence 

D’après un article du Quotidien du médecin / ROLAND SALESSE

INRA, unité neurobiologie de l’olfaction et modélisation en imagerie (NOeMI), Jouy-en-Josas.

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité