Publicité

QUESTION D'ACTU

Allergies, eczéma

Cosmétiques : un conservateur qui irrite la peau

Un conservateur très utilisé en cosmétique, la méthylisothiazolinone, est un irritant pour la peau. Une association professionnelle recommande de le supprimer des compositions.

Cosmétiques : un conservateur qui irrite la peau DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 16.12.2013 à 19h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Nivea, Huggies ou encore Vaseline vont revoir les recettes de leurs cosmétiques. Un conservateur, la méthylisothiazolinone (MIT), devrait être supprimé des composants de crèmes hydratantes, lotions solaires, shampoings ou lingettes nettoyantes. C'est en tout cas la recommandation de l'association professionnelle, Cosmetics Europe. Pour cette association qui regroupe 4000 professionnels du secteur, la MIT serait irritante pour la peau.

 

La méthylisothiazolinone a été introduite en 2006 en tant que conservateur pour les produits cosmétiques. Largement utilisée depuis, elle a donné lieu à une explosion du nombre d’allergies et de crises d’eczéma liées à l’utilisation de cosmétiques. Les symptômes allergiques vont de la simple éruption cutanée à des cloques, des irritations oculaires et des gonflements du visage.  En conséquence, Cosmetics Europe demande à ses membres de retirer le produit de la composition de différents produits. 

 

Les dermatologues estiment qu’une réaction allergique est possible au-delà d’une concentration de 1 à 2% de MIT dans le produit. Certaines études ont toutefois relevé des taux allant jusqu’à 10%. Et les effets néfastes de ce conservateur pourraient être deux fois plus graves que ceux d’un autre conservateur, interdit depuis 2008 en Europe : le méthyldibromoglutaronitrile. 
Dans un communiqué, l’association Cosmetics Europe déclare que cette « recommandation est émise dans l’intérêt de la santé du consommateur et en réponse à des données récentes d’essai clinique qui montrent une augmentation des réactions adverses de la peau à cet ingrédient. » Elle suggère donc aux entreprises concernées d’anticiper une injonction et de remplacer ce conservateur par un autre produit, plus respectueux de la peau. Cette recommandation, cependant, s’appliquera sur la base du volontariat.

 

De nombreuses marques ont aujourd’hui recours à la MIT, certaines n’ont pas annoncé leur intention de s’en passer.  Parmi elles, de grandes marques comme L’Oréal Paris, Sanctuary, Clarins et Olay.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité