Publicité

QUESTION D'ACTU

En Ile-de-France

Sida : 5 000 personnes dépistées avec l'opération Flash Test

La campagne Flash Test 2013 a permis de toucher en Île-de-France des personnes à risque et de découvrir une quarantaine d’infections VIH.

Sida : 5 000 personnes dépistées avec l'opération Flash Test CORNIER GAEL/SIPA

  • Publié 11.12.2013 à 17h58
  • |
  • |
  • |
  • |


L’opération Flash Test réalisée en septembre dernier a rencontré un « véritable succès ». Dans un communiqué, l’Agence Régionale de santé (ARS) d’Île-de-France se félicite de la réussite de cette opération de dépistage : 5 000 tests de dépistages du sida ont été réalisés au total, soit deux fois plus qu’espéré.

 

29 séropositivités découvertes

La semaine Flash Test en Île-de-France a été lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé. Des professionnels de santé ont proposé pendant sept jours à des populations exposées au risque de VIH des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD). Ils permettent de savoir en moins d’une minute si l’on est porteur ou non du VIH, grâce à une goutte de sang placée dans un lecteur. Les personnes diagnostiquées séropositives sont ensuite invitées à confirmer ce résultat auprès d’un laboratoire.

 

L’intérêt des TROD est qu’il permet aux populations isolées d’accéder à un dépistage sans avoir à entrer dans le circuit classique de soins. 135 lieux différents l’ont proposé en Île-de-France dans le cadre de l’opération Flash Test. Ce sont finalement 39 personnes qui ont découvert leur séropositivité sur les 5000 personnes dépistées. Presque tous ont accepté d’être pris en charge par une structure de soins. « Un nombre élevé pour un dispositif organisé en dehors du milieu médical, » souligne l’ARS dans son communiqué.

 

« Aller vers les publics les plus exposés »

Les personnes dépistées appartenaient pour la plupart aux groupes les plus exposés au risque d’infection au VIH : hommes homosexuels, personnes migrantes et personnes en situation de prostitution. 16 d’entre elles n’avaient jamais réalisé de test auparavant. C’est justement cette population que visait la campagne 2013. « Ces données confirment l’intérêt du dispositif dont l’un des objectifs était d’aller vers les publics les plus exposés, échappant souvent aux actions de prévention car éloignés du système de santé, » indique le communiqué.

 

Chaque année, plus de 6 000 personnes découvrent leur séropositivité mais on estime que 30 000 l’ignorent. C’est pourquoi une diffusion du dépistage est au cœur de la stratégie de lutte contre le VIH. Pour en faciliter l’accès, dès 2014, des autotests devraient être commercialisés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité