Publicité

QUESTION D'ACTU

En Ile-de-France

Sida : des Flash Test pour un dépistage de proximité

Chaque année, 6 000 infections au VIH sont découvertes en France. Elles sont principalement dues à un rapport sexuel non protégé. L’ARS Ile-de-France propose une semaine de dépistage rapide et gratuit aux populations exposées.


  • Publié 23.09.2013 à 16h35
  • |
  • |
  • |
  • |


6 000 infections au VIH sont découvertes chaque année en France. En 2012, en seule Ile-de-France, le nombre de découvertes de séropositivité rapporté à la population est quatre fois plus élevé que sur le reste du territoire national. Dans cette région, 600 organismes se mobilisent du 23 au 29 septembre à l’occasion de la semaine du dépistage du VIH auprès des publics exposés. L’Agence Régionale de Santé Ile-de-France s’est associée aux Comités de coordination de lutte contre le VIH, au CRIPS et à SIDACTION pour l’opération « Flash Test. » Elle permet d’effectuer un dépistage gratuit et rapide dans des lieux de proximité.
Cette campagne 2013 se fixe comme principal objectif de se rapprocher des populations exposées ou isolées du système de santé. La distance nuit à un dépistage régulier, donc à un traitement rapide en cas de séropositivité. Une prise en charge médicale rapprochée de l’infection améliore la qualité de vie des malades et leur espérance de vie. Mais la découverte de l’infection au VIH est souvent éloignée du moment de l’infection.

Les hommes, homosexuels, bisexuels ou ayant des relations ponctuelles avec des hommes, les personnes migrantes ou celles qui se prostituent sont au cœur du projet « Flash Test. » Ce sont les populations les plus exposées au risque d’infection au VIH et les plus éloignées du système de santé. 

 

Le TROD, un test plus accessible pour les populations isolées

Le TROD, test rapide d’orientation diagnostique, est un test gratuit à résultat immédiat (une minute suffit) réalisé à partir d’une goutte de sang prélevée au bout du doigt. A l’occasion de l’opération « Flash Test », 110 lieux en tous genres, du bar à la gare en passant par les associations, mettent à disposition le test. Au cours de l’année, seules 10 associations le proposent en permanence.

Le TROD ne demande pas la mise en place d’une structure médicale. L'objectif de "Flash Test" est d’améliorer sa visibilité auprès des lieux de passage, des lieux de vie et des associations pour développer son usage. Il faut pour cela faire évoluer les pratiques des acteurs du dépistage et créer un lien de proximité entre les associations et les professionnels de santé. Cela permettrait de remplir le dernier objectif de "Flash Test" : rapprocher le moment du dépistage de celui de l’infection par des tests réguliers.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité