Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude menée aux Etats-Unis

Les accidents de chaise haute sont en augmentation

Les accidents de chaise haute ont augmenté de 22% entre 2003 et 2010, révèle une très large étude américaine. Les auteurs conseillent aux parents d'être plus vigilants pendant les repas.

Les accidents de chaise haute sont en augmentation LE MOINE MICHEL/SIPA

  • Publié 10.12.2013 à 13h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les parents ont conscience des risques de chute de chaise haute. Mais, manifestement, cela n’empêche pas les accidents. La plus large étude jamais réalisée sur le sujet vient d’être publiée dans la revue Clinical Pediatrics. Et les résultats sont inquiétants : un enfant américain se blesse toutes les heures suite à une chute de chaise haute ou de rehausseur.


Entre 2003 et 2010, les services d’urgence des hôpitaux américains ont reçu, en moyenne chaque année, 9400 enfants de moins de 3 ans blessés dans de telles conditions. Et les messages de prévention concernant les accidents domestiques semblent inefficaces puisqu’entre 2003 et 2010, ce type de blessures a augmenté de 22%.

37% de commotion cérébrale

Pour autant, les chaises hautes ne sont pas directement en cause dans ces accidents. En effet, dans 75% des cas, l’enfant était tombé parce qu’il était en train de sauter ou d’escalader sa chaise. Le système de sécurité n’a donc pas été utilisé ou dans certains cas, n’a pas fonctionné.


L’étude portant sur 75 000 enfants de 3 ans et moins permet aussi de montrer que dans la majorité des cas, l’enfant tombe la tête la première sur un sol dur, tel que du carrelage ou du plancher. La tête et le cou sont donc les zones du corps fréquemment touchées. Dans 37% des cas, les enfants sont victimes de commotions cérébrales et de blessures internes à la tête ; dans 33% il s’agit d’hématomes et de bosses et dans 19% de coupures.


Des conseils pour choisir sa chaise haute

Les auteurs de cette étude appellent donc les parents à faire de la plus grande prudence lorsqu’ils utilisent les chaises hautes. Ils leur délivrent plusieurs conseils. Concernant la chaise haute, il faut utiliser systématiquement les sangles de sécurité, privilégier les chaises avec 3 ou 5 points d’attaches et une sangle à l’entrejambe, la tester avant de l’acheter pour évaluer sa stabilité… Les auteurs de l’étude rappellent aussi aux parents qu’ils ne doivent pas quitter leurs enfants des yeux pendant tout le repas, qu’ils doivent lui apprendre que la chaise haute est réservée au repas et qu’en aucun cas, il ne faut se tenir debout dessus, que les frères et sœurs ne doivent pas non plus sur la chaise, et qu’elle doit être placée à un endroit stable, loin de tout objet que l’enfant pourrait avoir envie d’attraper. La liste est longue mais elle peut éviter des accidents domestiques, qui peuvent être dramatiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité