• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Série "cancer du poumon : état des lieux" (3/5)

Jean-Pierre Pernaut touché par un cancer du poumon : quels sont les facteurs de risque ?

Alors que l'ancien présentateur du journal de 13 heures de TF1 Jean-Pierre Pernaut vient d’annoncer être atteint d'un cancer du poumon, Pourquoi docteur vous propose, avec l'aide du nouveau collectif "Ensemble nous poumons", une série pour tout connaître de cette maladie. Aujourd'hui, focus sur ses facteurs de risque. 

Jean-Pierre Pernaut touché par un cancer du poumon : quels sont les facteurs de risque ? AntonioGuillem / istock.

  • Publié le 25.11.2021 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Avec la volonté d’améliorer la prise en charge des patients grâce à une détection précoce du cancer du poumon, le collectif "Ensemble nous poumons" s’est nouvellement constitué.
  • Son ambition est d’éliminer le cancer du poumon comme cause de décès.

Jean-Pierre Pernaut le dit lui-même : il regrette de ne pas avoir arrêté de fumer. Le principal facteur de risque des cancers du poumon est en effet le tabac : 80% de ces pathologies lui sont attribuables. Toutes les formes de tabac sont concernées (cigarettes, cigares, cigarillos, narguilé, etc.). "Au-delà du tabagisme actif, le tabagisme passif accroît également le risque de cancer du poumon", explique le collectif Ensemble nous poumons. 

Des facteurs de risque environnementaux ou professionnels

Le tabac n’est cependant pas le seul acteur en cause. D’autres facteurs de risque environnementaux ou professionnels sont également impliqués dans l’apparition des cancers du poumon, à savoir :

- l’amiante ;

- des gaz d’échappement des moteurs diesel ;

- le radon ;

- les hydrocarbures polycycliques aromatiques ;

- l’exposition professionnelle ou accidentelle aux rayonnements ionisants ;

- la silice ;

- le cadmium ;

- le cannabis inhalé ;

- une radiothérapie antérieure du thorax pour un lymphome de Hodgkin par exemple, ou plus rarement pour un cancer du sein.

15 à 20% des patients n’ont pas de facteurs de risque

"Les facteurs de risque restent des paramètres statistiques", précise le collectif Ensemble nous poumons. "La présence de plusieurs facteurs de risque multiplie la probabilité de survenue d’un cancer : pour une personne exposée à l’amiante, le risque de cancer du poumon est multiplié par cinq chez une personne ne fumant pas, et par 50 en cas de tabagisme", ajoutent les professionnels de santé.

Attention cependant. Une personne qui est exposée à un ou plusieurs facteurs de risque peut ne jamais développer un cancer du poumon. Inversement, il est possible qu’une personne n’ayant aucun facteur de risque (par exemple, une personne n’ayant jamais fumé) soit atteinte d’un cancer du poumon. "15 à 20% des patients n’ont apparemment pas de facteurs de risque particuliers qui expliquent leur maladie. Dans ces situations, le diagnostic du cancer du poumon peut s’avérer encore plus délicat", soulignent les experts.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES