• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Série "cancer du poumon : état des lieux" (1/5)

Jean-Pierre Pernaut touché par un cancer du poumon : un cas fréquent chez l'homme

Alors que l'ancien présentateur du journal de 13 heures de TF1 Jean-Pierre Pernaut vient d’annoncer être atteint d'un cancer du poumon, Pourquoi docteur vous propose, avec l'aide du nouveau collectif "Ensemble nous poumons", une série pour tout connaître de cette maladie. Aujourd'hui, commençons par un petit bilan chiffré. 

Jean-Pierre Pernaut touché par un cancer du poumon : un cas fréquent chez l'homme Jean-Pierre Pernaut / @wikipédia.

  • Publié le 23.11.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Avec la volonté d’améliorer la prise en charge des patients grâce à une détection précoce du cancer du poumon, le collectif "Ensemble nous poumons" s’est nouvellement constitué.
  • Son ambition est d’éliminer le cancer du poumon comme cause de décès.

Avec 46 363 nouveaux cas et 33 117 décès estimés en 2018, le cancer du poumon représente la première cause de décès par cancer. Toutes les 18 secondes, une personne décède de cette maladie dans le monde.

Un cancer fréquent chez l'homme

Le cas de l'ancien présentateur du journal de 13 heures de TF1 Jean-Pierre Pernaut, qui vient d’annoncer être atteint d'un cancer du poumon, n’est malheureusement pas exceptionnel chez les hommes : il est le deuxième cancer le plus fréquent de ce sexe (31 231 cas estimés en 2018) et le plus meurtrier. Chez la femme, il est le troisième cancer le plus fréquent (15 132 cas estimés en 2018) et le deuxième plus meurtrier, représentant 9 % des cancers féminins. "Dans la population féminine, le cancer du poumon est en constante progression depuis 1980", note le collectif Ensemble nous poumons. "Si les dernières données épidémiologiques montrent une stabilité de l’incidence du cancer du poumon chez l’homme, elles sont plus pessimistes chez les femmes, chez qui l’évolution de l’incidence du cancer du poumon est en revanche jugée préoccupante", soulignent les experts.

Quatre stades de la maladie

Le cancer du poumon touche généralement les seniors, avec un âge médian au diagnostic de 67 ans chez les hommes et de 65 ans chez les femmes. Il existe quatre stades différents de la maladie :
-      Les stades I et II correspondent aux cancers localisés dans le thorax : actuellement, ils représentent seulement 15 à 30% des cas. Pourtant, c’est à ces stades localisés que le pronostic est le meilleur, avec une guérison dans au moins 50% des cas.

-      Le stade III concerne les cancers localement avancés : des ganglions proches des poumons sont atteints. Cette situation représente 20% des cas, avec un taux de survie à 5 ans déjà considérablement dégradé : environ 20 %.

-      Le stade IV correspond aux cancers métastasiques. 40 à 55% des patients sont diagnostiqués à ce stade ultime de la maladie, pour lequel la survie à 5 ans est de seulement 3,8%.

"En résumé, le stade au moment du diagnostic est donc un paramètre majeur de l’évolution de la maladie et des possibilités thérapeutiques. Or, 75% des diagnostics ont lieu à des stades avancés ou métastatiques", conclut le collectif.

7 Français sur 10 s’estiment mal informés

Le cancer du poumon est une maladie peu connue du grand public : 7 Français sur 10 s’estiment mal informés sur ses principaux symptômes. Pourtant, 61% des Français jugent le cancer du poumon extrêmement grave et en ont particulièrement peur.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES