Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête UFC-Que Choisir

Dépassements d'honoraires : les pédiatres ont augmenté de 7 %

Selon l'UFC-Que Choisir, les ophtalomologistes, les gynécologues et les pédiatres ont augmenté depuis un an les dépassements d'honoraires de 1,7 % avec une inflation à 0,9 %.

Dépassements d'honoraires : les pédiatres ont augmenté de 7 % ISOPRESS/SIPA

  • Publié 25.09.2013 à 16h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Les médecins spécialistes à nouveau épinglés sur les dépassements d'honoraires ! En effet, à la veille de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), et au lendemain de l'annonce de la généralisation du tiers-payant pour les généralistes du secteur 1, l’UFC-Que Choisir publie ce mercredi l'évolution des honoraires des médecins spécialistes entre juillet 2012 et juin 2013. Et d'après cette enquête, certaines spécialités sont bien plus gourmandes que d'autres ! 

L’UFC-Que Choisir a étudié l’évolution individuelle des tarifs de 5 560 médecins de secteur 2 pour trois spécialités : ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres (1). Près d'un spécialiste sur 2 (45 %) a augmenté ses tarifs. Le prix moyen de la consulation s'élève en 2013 à 52,10 euros (soit 2,60 euros de plus en moyenne) et 61,50 euros dans les grandes villes. Alors qu'en juin 2013 lors du relevé des tarifs, l’inflation à un an s’élevait à 0,9 %, les dépassements d’honoraires pour ces trois spécialités ont crû deux fois plus rapidement que les prix (1,7 %).  

La progression est limitée pour les ophtalmologistes (+ 0,7 %), elle est nette pour les gynécologues (+ 1,5 %). Le dépassement moyen demandé en pédiatrie explose, passant en un an de 17 € à 18,20 €, soit une progression de 7 %.



Source : UFC-Que Choisir

Les gynécoloques restent les spécialistes les plus gourmands
Pour ces trois spécialités, le tarif secteur 1 d’une consultation simple est le même (28€). Le dépassement moyen pratiqué varie sensiblement selon les spécialités. Si le tarif moyenen secteur 2 est inférieur à 50 € pour les pédiatres (46,20 €) et les ophtalmologistes (49,80 €), il atteint 55,70 € pour les gynécologues. Ce qui signifie que le niveau de dépassement par rapport au tarif de la sécurité sociale atteint 99 % pour les gynécologues, contre 78 % pour les ophtalmologistes et 65 % pour les pédiatres.



Source : UFC-Que Choisir

Enfin, avec la crise économique, et, dans un contexte où 80 % des usagers subissent les dépassements d’honoraires (2), l'association exhorte le gouvernement et les parlementaires à se saisir de l’examen prochain du PLFSS pour initier enfin la redéfinition de la rémunération des médecins, pour aboutir à terme à la disparation des dépassements d’honoraires.


(1) Tarifs relevés sur le site www.ameli-direct.fr de l’Assurance maladie, en deux vagues (juillet 2012 et juin 2013)

(2) Étude fracture sanitaire UFC-Que Choisir, situation pour les ophtalmologistes et les gynécologues, octobre 2012



 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité