Publicité

QUESTION D'ACTU

Dentistes et spécialistes

Dépassements d'honoraires: la facture explose

Un collectif santé estime à 9% la hausse des dépassements d’honoraires en deux ans chez les professionels de santé. En premier lieu, figurent les dentistes et les spécialistes.

Dépassements d\'honoraires: la facture explose GILE/SIPA

  • Publié 27.05.2013 à 20h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dépassements d'honoraires des professionnels de santé libéraux toujours en augmentation ! Ces derniers ont en effet augmenté de 9 % en deux ans pour les seuls médecins spécialistes. Et les chirugiens dentistes sont notamment pointés du doigt.

Selon la première étude d'un nouvel Observatoire, crée ce lundi 27 mai, par trois structures, le magazine 60 millions de consommateurs, le collectif interassociatif sur la santé (CISS), et Santéclair, une société spécialiste dans le risque santé, les Français ont versé, en 2012, 40 milliards d'euros aux professionnels de santé libéraux, dont 27 ont été remboursés par l'Assurance maladie. Sur les 13 milliards restés à la charge des patients (ou de leurs mutuelles), « plus de 7 milliards sont imputables aux seuls dépassements d'honoraires », précise l'observatoire.

Par ailleurs, il faut souligner que la plus grosse proportion du reste à charge des patients provient des dépassements des chirurgiens dentistes (82,9 %). Enfin, l'étude révèle  également des différences significatives entre les régions. Les dépassements médicaux sont surtout élevés à Paris, à Lyon et dans les Alpes-Maritimes. Afin de tenter de remédier au problème, l'Observatoire affirme « vouloir se pencher à l'avenir sur ces dépassements qui touchent de nombreux Français, afin de trouver des solutions ».

 

En octobre 2012, un accord qualifié « d'historique » par les pouvoirs publics avait été signé entre l'Assurance maladie, les syndicats de médecins libéraux et les complémentaires santé. Pour limiter les abus dans les dépassements d'honoraires, l'assurance maladie voulait déclencher un processus de sanction au-delà de 70 euros, soit 2,5 le tarif de base de la sécurité sociale. Cette disposition a disparu du projet d'accord final. Ce seuil n'est plus qu'un repère mis à la disposition des instances qui prononceront des sanctions à l'encontre des médecins en cas d'abus. « Un dépassement excessif sera aussi déterminé en fonction d'un ensemble de critères », indique le texte.  

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité