• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Troisième vague de l'épidémie Covid-19

Une inquiétante montée des entrées en réanimation … mais les vaccins devraient arriver en masse

Alors que la situation épidémique s'aggrave en Ile-de-France, quarante-un directeurs médicaux de crise du groupe AP-HP tirent la sonnette d'alarme. Dans une tribune publiée ce 28 mars dans le Journal du Dimanche, les professionnels mettent en garde contre le nombre croissant d'hospitalisations à venir et le manque de lits pour accueillir les patients atteints de la Covid-19. 

Une inquiétante montée des entrées en réanimation … mais les vaccins devraient arriver en masse Georgiy Datsenko

  • Publié le 28.03.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Dans une tribune publiée par le JDD, des médecins de l'AP-HP mettent en garde contre une surcharge des réanimations qui obligerait à "trier" les patients
  • Face à cette accélération de l'épidémie, une nouvelle "rassurante" : trois millions de nouvelles doses de vaccins sont attendues en France

"Dans les quinze prochains jours, nous avons une quasi-certitude sur le nombre de lits de soins critiques qui seront nécessaires, et nous savons d'ores et déjà que nos capacités de prise en charge seront dépassées au terme de cette période", alertent les signataires de la tribune

Cette inquiétante augmentation des cas d'hospitalisations et le manque de lits devrait, selon les auteurs de la tribune, les contraindre à mettre en place un système de "tri", en privilégiant les patients qui présentent un danger de mort immédiat.

"Ce tri concernera tous les patients, Covid et non Covid, en particulier pour l'accès des patients adultes aux soins critiques", poursuivent les médecins, précisant "n'avoir jamais connu une telle situation, même pendant les pires attentats subis ces dernières années". 

3 millions de doses de vaccins attendues la semaine prochaine

Dans le même temps, une perspective plus réjouissante dans la lutte contre la Covid-19 se dessine en France : l'arrivée en masse de nouvelles doses de vaccins, la plupart provenant du vaccin développé par le laboratoire BioNTech Pfizer.

En effet, le pays devrait recevoir 3 millions de doses dès la semaine prochaine, "avec une montée progressive jusqu'à près de 4 millions de doses fin avril, début mai", a précisé la ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runachier au micro d'Europe 1 samedi 27 mars. 

Si l'on se fie aux prévisions de la ministre, ces nouvelles livraisons devraient "confirmer l'objectif de 30 millions de Français vaccinés à la fin du mois de juin". Selon une déclaration d'Olivier Véran faite sur Twitter le vendredi 26 mars, la France aurait franchi la barre des 10 millions de personnes vaccinées.

"Avec près de 400 000 injections (dont 140 000 Astra Zeneca) faites ce vendredi, la France passe la barre des 10 millions. Et 7,5 millions de Français vulnérables face au covid ont reçu au moins une 1ère dose. Merci à tous pour votre mobilisation !", a posté le ministre de la santé. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité