Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude des Centres de contrôle et de prévention des maladies

Cigarette électronique : les ados américains en raffolent

La consommation de e-cigarettes chez les jeunes américains a doublé en un an. Une source d'inquiétude pour les autorités du pays qui craignent que le produit devienne un nouveau mode d'entrée vers le tabac.

Cigarette électronique : les ados américains en raffolent PFG/SIPA

  • Publié 07.09.2013 à 14h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec un million d’usagers en France, et 7 millions en Europe, le phénomène de la e- cigarette prend une ampleur que son concepteur chinois n’avait sans doute pas imaginée en 2006. Et ce phénomène a semble-t-il déjà envahi la planète outre-Atlantique. Si bien que les jeunes américains en raffolent déjà. En effet, d'après une étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), la consommation de cigarette électronique aurait doublé chez les collégiens et lycéens aux Etats-Unis en un an. 1,78 million de jeunes américains l’ont utilisée en 2012.

Le nombre de jeunes vapoteurs a doublé
L'étude des CDC a été réalisée à partir d'un questionnaire délivré à quelque 20.000 élèves. Résultat, chez les lycéens, l’expérimentation au moins une fois de la e-cigarette est passée de 4,7 % en 2011 à 10 % en 2012. Son utilisation courante est passée pour sa part de 1,5 % à 2,8 %. En outre, chez les collégiens américains, l’expérimentation du produit est passée de 1,4 % à 2,7 % sur la même période. 
Autres chiffres intéressants, mais plus inquiétants, 76,3 % des collégiens et lycéens qui ont vapoté au cours des 30 jours précédant l’enquête, ont aussi fumé des cigarettes. Et un enfant sur cinq essaye la cigarette électronique sans jamais avoir fumé une « vraie » cigarette.

Le phénomène inquiète les autorités américaines
Et cette e-cigarette qui aux Etats-Unis semble être devenue un phénomène de mode pour les jeunes commence à inquiéter les autorités sanitaires, « La montée de l’utilisation de la cigarette électronique est inquiétante », indique Tom Frieden, directeur des CDC, car la nicotine que contient la cigarette électronique « est une drogue qui entraîne une forte dépendance et de nombreux jeunes qui commencent avec elle peuvent être condamnés à être dépendants toute leur vie. »

Pourtant, étant donné que 90 % des nouveaux fumeurs américains sont des adolescents, comme le rappellent les CDC, la question du moins pire se pose.
Selon la Société française de tabacologie, la e-cigarette reste à n'en pas douter moins nocive qu'une cigarette traditionnelle. Son secrétaire général, le Dr Gérard Mathern nous rappelait encore récemment, que cette dernière contient par exemple du goudron, une substance extrêmement toxique. La cigarette conventionnelle du fait de sa combustion crée de plus du monoxyde de carbone, un gaz notamment responsable des maladies cardiovasculaires chez les fumeurs.
Quoi qu'il en soit, en réaction à cette étude, le ministère de la Santé américain estime désormais qu' « il est urgent de mettre en œuvre des stratégies pour empêcher la publicité, la vente et l’utilisation de la cigarette électronique par les jeunes ». 
Ce dernier devrait d'ailleurs annoncer en octobre ses projets de réglementation de la e-cigarette, les lois étant pour le moment différentes selon les Etats. Même si un grand nombre d'entre eux en ont déjà interdit la vente aux mineurs. Une position identique à celle de la France.

 


 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité