• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Grande avancée

Cancer du sein : de nouvelles prothèses personnalisées et sexy pour du bien-être après la maladie

Le CHU de Toulouse lance un essai clinique pour que la première prothèse de sein personnalisée soit cautionnée scientifiquement et, à terme, remboursée par la sécurité sociale. 

Cancer du sein : de nouvelles prothèses personnalisées et sexy pour du bien-être après la maladie Vasyl Dolmatov/iStock

  • Publié le 07.02.2021 à 20h20
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le CHU de Toulouse vient d’entamer un essai clinique sur une nouvelle prothèse mammaire personnalisée, afin de valider sa caution scientifique, et ainsi la faire rembourser par la sécurité sociale.

C’est une première et une grande avancée pour les femmes ayant subi une ablation d’un sein : la prothèse mammaire personnalisée de la marque Meavanti. Celle-ci a la même couleur de peau, la même forme du mamelon et le même poids que l’autre sein, à quelques grammes près. Ce modèle, commercialisé depuis septembre 2018, a été créé par une start-up haut-garonnaise.

Le CHU de Toulouse vient d’entamer un essai clinique sur cette prothèse mammaire personnalisée afin de valider sa caution scientifique. Cette reconnaissance lui permettrait d’être remboursée par la sécurité sociale, car son prix - 400 euros la pièce - est élevé. L’objectif du CHU de Toulouse est que toutes les femmes, indépendamment du facteur économique, puissent en bénéficier. 

Une prothèse sur mesure fabriquée en 10 jours

Chaque année, 20 000 femmes atteintes d’un cancer du sein subissent une mastectomie, c’est-à-dire une ablation de la partie malade. En attendant une éventuelle reconstruction mammaire, beaucoup utilisent des prothèses externes standards. La plupart servent à remplir le bonnet du soutien-gorge, mais n’ont ni l’aspect, ni la couleur, ni le poids de leur autre sein. Elles ne sont donc pas parfaitement adaptées aux morphologies des femmes, et peuvent occasionner un déséquilibre et de l'inconfort. En effet, au-delà de l’aspect psychologique dévastateur que représente une telle épreuve, les patientes ont souvent une asymétrie au niveau de la poitrine et des douleurs dorsales associées.

Ce nouveau type de prothèse mammaire tente de solutionner ces problèmes. Avec lui, les seins se ressemblent. Ils ont quasiment le même poids, alors que les modèles standards ont parfois 200 grammes d’écart. La forme et la couleur du sein, jusqu’au mamelon, sont identiques. Une prothèse sur mesure, fabriquée en dix jours environ, avec laquelle il est possible de mettre un haut décolleté sans qu’aucune différence ne soit visible. Une véritable avancée.

Et pour se procurer cette prothèse, il suffit d’aller en officine. Le pharmacien prendra toutes les mesures nécessaires à sa fabrication grâce à un logiciel spécialisé. Une fois prête, la prothèse sera livrée dans la même boutique. 

Des vêtements adaptés aux femmes ayant subi une mastectomie

Pour les femmes ayant subi une ablation d’un ou des deux seins, qu’elles choisissent ou non la reconstruction mammaire, il existe aussi des vêtements asymétriques proposés par la marque Les Monocyclettes. Les habits ont par exemple des volants ou des drapés qui comblent l'absence du sein.

Autre initiative : l’association Complètement Femme a sorti deux modèles de maillots adaptés à la morphologie des femmes ayant eu une mastectomie : une brassière sport/natation et un maillot de bain une pièce. Des solutions de plus en plus adaptées aux femmes, pour les aider à mieux vivre après une ablation, avec ou sans reconstruction mammaire.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité