• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

L'actualité de la deuxième vague

Podcast : «Je crains qu'il y ait un manque de stratégie pour la vaccination anti-Covid, mais il n'est pas trop tard !»

Le docteur Jean-François Lemoine propose chaque mardi sur Pourquoi Docteur et Fréquence Médicale en partenariat avec le groupe VYV son rendez-vous d'actualité sur la deuxième vague de la Covid-19. Au sommaire cette semaine, le point sur la stratégie de vaccination contre la Covid-19 : quels sont les 3 candidats vaccins qui seront utilisés; quelle place pour chaque profession de santé dans la campagne de vaccination à venir; pourquoi les pharmaciens demandent à être associés à cette campagne; un de ses enjeux sera de convaincre médecins et grand public de l'intérêt de cette vaccination.

Podcast : \ iStock.com

  • Publié le 01.12.2020 à 18h15
  • |
  • |
  • |
  • |



Les invités du Dr Jean-François Lemoine :

- Le Dr Jean-Paul Marre de Fréquence Médicale : les trois vaccins qui devraient être utilisés sont ceux de Pfizer, Moderna et AstraZeneca; ils visent tous à générer des anticorps contre la protéine Spike qui permet au SARS-CoV-2 d'infecter les cellules humaines; les vaccins de Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARN messager, une première pour la vaccination chez l'homme; des questions demeurent sur l'effet de ces vaccins sur la contagiosité et sur la durée de la protection qu'ils apporteront.

- Thierry Borsa, rédacteur en chef de Pourquoi Docteur : l'enjeu majeur pour cette campagne de vaccination est de dépasser la défiance de plus en plus grande vis à vis des vaccins; les médecins libéraux devraient être placés en première ligne dans cette campagne de vaccination; on ne devrait pas avoir recours à des "vaccinodromes" pour des vaccinations de masse, comme cel avait été le cas en 2009 pour la vaccination contre la grippe H1N1.

- Gilles Bonnefond, pharmacien et président de l'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine : la profession qui a vacciné plus de 3 millions de français contre la grippe revendique sa participation à la campagne de vaccination contre la Covid-19; le président de l'USPO dénonce la pression des médecins pour être les seuls à pouvoir vacciner et estime que l'exigence d'une consultation pour administrer le vaccin pourrait "retarder et inquiéter".

- Le Dr Jacques Battistoni, président de MG France : il souligne que "le vaccin contre la Covid-19 est la seule solution pour sortir de cette épidémie", que cette campagne de vaccination doit être accompagnée d'une information "la plus transparente possible" et redoute qu'il y ait à ce jour "un manque de stratégie" pour la mener dans les meilleures conditions.
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES