Publicité

QUESTION D'ACTU

Appel aux dons

Pas de vacances pour le don du sang

En plein milieu des grandes vacances, l’Établissement français du sang enregistre traditionnellement une baisse des dons. Il travaille donc cet été à mobiliser les donneurs à travers une campagne pour enrayer cette fâcheuse habitude.

Pas de vacances pour le don du sang GELEBART/20 MINUTES/SIPA

  • Publié 06.08.2013 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Pendant l’été, les vacanciers relâchent la pression et délaissent les habitudes. Il en est pourtant qui ne devraient pas être abandonnées, même avec l’argument des vacances : c’est le cas pour le don du sang. Un mois et demi après la Journée Mondiale des Donneurs de sang, qui a connu un franc succès d’après l’Établissement français du sang (EFS), ce n’est pas le moment de faiblir. À ce propos, l’EFS a lancé cet été une campagne nationale de sensibilisation pendant la période estivale. Objectif : rappeler aux vacanciers que les dons peuvent aussi être effectués au cours des congés. Car « chaque année on observe une baisse sensible des réserves durant cette période d’été », rappelle l’opérateur de la transfusion en France.


Baisse estivale des dons

La baisse des dons, habituelle en été, est particulièrement palpable en Ile-de-France. Vidée de sa population, la capitale n’enregistre pas suffisamment de dons du sang nécessaires pour couvrir ses besoins qui eux, restent fixes. Les besoins quotidiens de l'Ile-de-France se chiffrent à 1700 dons de sang, rapportait l’Agence France-Presse d’après l'EFS-Ile-de-France. L’établissement régional dit « approvisionner 280 établissements de santé (hôpitaux et cliniques) ». Rappelons qu’en 2011, la distribution de produits sanguins a crû de 4%, en lien avec le vieillissement de la population d’après l’EFS.


Pendant le mois d’août, ceux qui n’ont pas déserté la capitale pourront se rendre dans l’un des trois chapiteaux parisiens de collecte (Place d’Italie, parvis Montparnasse, La Défense) en plus des 23 sites fixes de la région. Pour les chanceux vacanciers, l’EFS rappelle que les collectes, fixes ou mobiles, sont présentes sur tout le territoire, notamment sur les lieux de villégiature des Français.

Au demeurant, les vacances peuvent aussi être un moment où l’on prend le temps de donner alors que cela n’est pas toujours envisageable dans le tourbillon du quotidien.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité