• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pandémie

Vaccin contre le Covid-19 : l’espoir naît à Oxford

Des chercheurs de l'institut Jenner de l'université d'Oxford, en Angleterre, viennent de prendre la tête de la course mondiale au vaccin contre le Covid-19. Celui qu'ils ont conçu devrait être testé sur 6 000 personnes d'ici la fin du mois de mai.

Vaccin contre le Covid-19 : l’espoir naît à Oxford RyanKing999/iStock

  • Publié le 29.04.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des chercheurs d'Oxford sont en tête dans la course au vaccin contre Covid-19
  • Leur produit devrait être testé sur 6 000 personnes dès le mois de mai et pourrait être disponible en septembre 2020

Mettre au point un vaccin constitue l'un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Seulement, quand les chercheurs y parviendront-ils ? Le 18 février, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), assurait que “cela pourrait prendre jusqu'à 12 ou 18 mois”

“On peut espérer que l’incroyable effort de recherche engagé dans le monde entier permettra de trouver d’ici 12 à 24 mois un vaccin qui renverrait ce virus au rang des questions de santé résolues par l’intelligence et la technologie humaines", estimait, quant à lui, Édouard Philippe, lors de son discours à l'Assemblée nationale du mardi 28 avril.

D'autres vaccins similaires s'étaient déjà révélés inoffensifs pour les humains

Un à deux ans : devant l'annonce de cette longue attente, difficile de rester optimiste. Pourtant, l'espoir naît dans la course au vaccin contre le Covid-19, engagée par les scientifiques du monde entier. En effet, selon le New York Times, des chercheurs de l'institut Jenner de l'université d'Oxford, en Angleterre, seraient en tête. Ils ont conçu un vaccin à partir d'autres, similaires, qui avaient déjà fait l'objet de précédents essais cliniques. Les inoculations avaient été prouvées inoffensives pour les êtres humains.

Le vaccin sera testé sur 6 000 personnes d'ici fin mai

Ainsi, le nouveau vaccin contre le Covid-19 devrait être testé sur 6 000 personnes d'ici la fin du mois de mai. S'il se révèle efficace, les chercheurs estiment qu'avec une approbation d'urgence de la part des organismes de réglementation, les premiers millions de doses pourraient être disponibles dès le mois de septembre prochain.

Jusqu'ici, les résultats se sont avérés prometteurs : le vaccin a été administré à six macaques rhésus, qui, contrairement aux autres singes du laboratoire, n'ont pas été infectés après avoir été exposés à des quantités importantes du nouveau coronavirus. Et ce, même 28 jours après la mise en contact. 

L'élaboration d'un vaccin : un processus long, constitué de plusieurs étapes

Si le vaccin contre le Covid-19 est si long à mettre au point, c'est en raison de son processus d'élaboration. “La première étape d’un vaccin est d’identifier le virus, ce qui a été fait. Il est cartographié et on a mis des tests au point”, explique à Yahoo Actualités Gérald Kierzek, médecin urgentiste. Un premier pas que l'on doit à l'Institut Pasteur, qui a partagé avec la communauté scientifique internationale le génome du virus, qu'il avait intégralement séquencé. 

“Le problème est qu’une fois que le vaccin trouvé, il y a des phases d’essais cliniques réglementaires avec des contrôles et d’autres études pour pouvoir ensuite le mettre en production, soit la dernière phase, tout en sachant que la production prend du temps, précise le professionnel de santé à nos confrères. C’est-à-dire que même si le vaccin est trouvé dans quelques semaines, il faudra plusieurs mois avant qu’il soit développé et produit.” Quoi qu'il en soit, nul doute que les avancées de l'institut Jenner seront suivies de très près.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité