• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Un laboratoire français travaille pour mettre au point un test sérologique

Un laboratoire limougeaud développe un test de dépistage sérologique pour savoir si une personne qui a été exposée au Covid-19 a développée des défenses immunitaires.

Un laboratoire français travaille pour mettre au point un test sérologique superoke/iStock

  • Publié le 11.04.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les tests sérologiques permettant de repérer une immunité acquise sont une des clés d'un déconfinement sécurisé
  • La mise au point de ce test peut prendre plusieurs mois

Pour répondre à la volonté du gouvernement de développer les tests de dépistage sérologique du coronavirus, B Cell Design, un laboratoire situé à Limoges, a développé un test de dépistage innovant. L’objectif est de savoir si une personne qui a été exposée au Covid-19 a développé des défenses immunitaires. Actuellement, les tests de dépistage rapides, appelés PCR, permettent de savoir si un malade est infecté à l'aide d'un écouvillon enfoncé dans une narine.

Un test sérologique et une approche thérapeutique

Le test développé par l'entreprise B Cell Design se veut plus simple et efficace que le test PCR. Il consiste, à partir d'une goutte de sang, de savoir si le malade a développé des anticorps protecteurs. “Les tests en développement visent à chercher la trace d'une infection passée, observe Gaël Champier, directeur de B Cell Design. Nous, nous allons chercher la trace d'anticorps protecteurs contre le virus. Chercher ces anticorps qui neutralisent, attaquent les protéines importantes du virus.” Avant de mettre sur le marché un dépistage sérologique, l'entreprise a besoin de 3 à 4 mois de développement avant les étapes de validation. 

Le laboratoire ne s’arrête pas là puisqu’il développe également une approche thérapeutique face au Covid-19. Il s'agit d'un collutoire envoyant directement des anticorps de synthèse dans les muqueuses d'un patient afin qu'il soit prémuni contre le Covid-19. L'entreprise développe les deux projets simultanément pour lutter contre la pandémie.

Le problème pour cette entreprise se situe dans la recherche de financement pour mener à bien ses projets. Le laboratoire a urgemment besoin de trouver des financements à hauteur de 250 000€. Le coronavirus ayant durement touché l’entreprise puisqu’elle a dû mettre en chômage partiel une grande partie de son équipe. Il fonctionne aujourd'hui avec 3 salariés au lieu des 9 habituels. “On a été durement touchés dès le mois de janvier car nous travaillons beaucoup à l'international, notamment avec les Chinois, a indiqué Gaël Champier. On a besoin de rapidement avancer sur ce programme pour lancer le développement, acheter des réactifs, mettre en place les programmes de validation et réintégrer les équipes.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité