ACCUEIL > QUESTION D'ACTU > Quels sont les sujets de dispute les plus fréquents en famille ?

Psychologie

Quels sont les sujets de dispute les plus fréquents en famille ?

Par Dr Claire Lewandowski

Les querelles de famille portent souvent sur des thèmes récurrents !

JackF/iStock

Se disputer au sujet des enfants, des erreurs passées, ou des choix des uns ou des autres, sont des thèmes récurrents dans la plupart des familles. Comprendre pourquoi on se dispute sur ces sujets peut aider à trouver des solutions.

Les disputes concernant le passé

Nous avons tous des anecdotes sur les membres de notre famille qui ne sont pas toujours très valorisantes pour eux. Malheureusement, les réunions de famille sont souvent l'occasion pour l'un ou l'autre de les raconter et de déclencher la colère ou la honte de celui ou celle qui est concerné(e).

De façon générale, évitez donc de raconter des histoires sur vos proches si elles ne sont pas bienveillantes à leur égard. Préférez demander à la personne concernée si elle accepte que vous racontiez l'anecdote plutôt que de la mettre dans l'embarras.

Les disputes sur les choix des enfants adultes

Qui ne sait pas entendu un jour donner un conseil ou une critique de la part de ses parents sur ses propres choix à l'âge adulte ? Cependant, dans certains cas, les critiques pleuvent au point de devenir un véritable harcèlement.

Pour éviter le problème, n'hésitez pas à exprimer clairement vos choix tout en demandant à vos parents avec respect s’ils sont disposés à les respecter. Vous pouvez par exemple leur dire que vous appréciez leurs conseils et leur avis mais que vous avez confiance en vos capacités décisionnelles pour votre avenir ou votre couple.

Quant aux parents, pour désamorcer un conflit, n'hésitez pas à dire ce que vous ressentez à votre enfant mais sous forme de souhaits et non pas d’exigences.

Les disputes sur l'éducation des enfants

Chacun a sa propre vision de l'éducation et de la discipline. Les grands-parents, les oncles et les tantes ne peuvent s'empêcher de mettre leur grain de sel et de critiquer la façon dont vous élevez vos enfants.

Pour éviter les disputes, remerciez-les poliment pour leur avis tout en suggérant que vos principes éducatifs ne sont pas exactement les mêmes. Si à l'inverse vous êtes grands-parents, souvenez-vous que ce n'est pas à vous de reprendre les enfants mais d'en faire part à leurs parents sous forme de conseil en respectant leur rôle.

 

En savoir plus : "Conflits de famille : Comment sortir des impasses relationnelles entre parents et enfants" de Giorgio Nardone, éditions Enrick B.