Publicité

QUESTION D'ACTU

Erreur médicale

Syndrome de Guillain-Barré : une femme paralysée temporairement après un mauvais diagnostic

Les médecins pensaient qu'une de leurs patientes était atteinte d’une infection des sinus, en réalité, elle souffrait du syndrome de Guillain-Barré. Paralysée et hospitalisée dans un premier temps, elle est aujourd’hui tirée d’affaire.

Syndrome de Guillain-Barré : une femme paralysée temporairement après un mauvais diagnostic Spotmatik/istock

  • Publié 02.11.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Se fier à son instinct peut vous sauver la vie. Une Américaine en a fait l’expérience au début du mois d’octobre. Après un passage aux urgences, les médecins lui diagnostiquent une infection des sinus alors qu’elle souffre du syndrome de Guillain-Barré. 

Un premier diagnostic surprenant pour ses proches

Sierra Henderson a mal au pied et un goût désagréable dans la bouche. Elle décide d’aller aux urgences, où deux médecins lui diagnostiquent une infection des sinus. La jeune femme a toujours mal et s’inquiète. “Elle y allait pour une douleurs au pied et est revenue pour une infection des sinus, c’était un petit peu ahurissant pour moi”, souligne son frère interrogé par RTV6. Sierra Henderson décide de retourner aux urgences. D’autres médecins confirment le premier diagnostic, mais l’orientent quand même vers un neurologue. “Le spécialiste a directement su ce que c’était, ajoute-t-il, il l’a envoyée faire des examens. Il savait déjà que c’était le syndrome de Guillain-Barré.”

Une paralysie généralisée

La maladie est une atteinte des nerfs périphériques, qui sont les fibres nerveuses qui assurent le passage d’informations entre le cerveau ou la moelle épinière vers les muscles ou certains organes. L’un des premiers symptômes est la paralysie des membres inférieurs, comme l’a ressentie Sierra Henderson. Peu après, elle a souffert d'une paralysie généralisée et a du être placée sous respirateur. “Nous avons cru qu’elle devrait réapprendre à marcher, à parler, et absolument tout recommencer”, raconte son frère. Le traitement a fait effet et sa sœur va mieux. Elle doit faire de la rééducation pour réussir à marcher à nouveau mais elle peut à nouveau parler. Pour lui, ce qui est arrivé à sa sœur a été un déclic : “Si vous avez un de ses symptômes, quel qu’il soit, assurez vous d’aller à l’hôpital, parce que pour nous, ça aurait pu être pire. Elle aurait pu ne plus être là aujourd’hui.”

D’après l’encyclopédie Orphanet, la maladie touche entre une et deux personnes sur 10 000 chaque année en France et 85% des patients mettent entre six et douze mois à récupérer. Les décès seraient rares mais le risque d’en mourir augmente avec l’âge. 

Une origine inconnue

Le syndrome de Guillain-Barré est lié aux défenses immunitaires : elles se dérèglent et provoquent une altération de la myéline. Cette dernière entoure les nerfs périphériques et permet leur fonctionnement. La communauté scientifique ne connaît pas la cause du dérèglement des fonctions immunitaires mais des infections pourraient en être à l'origine. Deux tiers des personnes atteintes par ce syndrome auraient été atteintes d'une infection virale ou bactérienne avant de développer les premiers symptômes de la maladie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité