Publicité

QUESTION D'ACTU

e-cigarette

Etats-Unis : les cigarettes électroniques aromatisées bientôt interdites

Alors qu’actuellement un lycéen sur quatre "vapote" aux Etats-Unis, Donald Trump annonce l’interdiction des cigarettes électroniques aromatisées. Le vapotage est associé, chez les jeunes, à une dépendance future à la nicotine.

Etats-Unis : les cigarettes électroniques aromatisées bientôt interdites Aleksandr Kondratov / istock

  • Publié 12.09.2019 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans les collèges et les lycées américains, la cigarette électronique connaît un succès grandissant. Cette consommation peut ensuite conduire à une addiction à la nicotine, et par conséquent au tabagisme. Face à ce problème de santé publique, le président américain Donald Trump a annoncé, le mercredi 11 septembre, l’interdiction des cigarettes électroniques aromatisées.

Le texte paraitra dans "plusieurs semaines" et entrera en vigueur trente jours plus tard.

Les arômes attirent les plus jeunes

Pour enrayer ce phénomène, les e-liquides aux autres goûts que le tabac seront interdits. Non pas parce que les arômes à la menthe, fraise, mangue ou autres melon sont plus nocifs que les autres, mais parce qu’ils attirent particulièrement les adolescentsCette mesure vise particulièrement la start-up Juul, qui détient 70% du marché. L’année dernière, son chiffre d’affaires s’élevait à près de 245 millions de dollars.

450 malades et plusieurs décès

En plus de l’accoutumance des jeunes à la cigarette électronique, les Etats-Unis font face à des évènements mystérieux. Ces derniers mois, 450 personnes ont contracté une maladie pulmonaire. Les symptômes sont les suivants: toux, essoufflement, vomissements, douleurs dans la poitrine ou encore diarrhée.

Au moins cinq personnes sont décédées des suites de cette mystérieuse maladie. Deux points communs ont été relevés entre tous ces patients: ils étaient des utilisateurs réguliers de la cigarette électronique, et avaient inhalé des produits à base de tétréhydrocannabinol (THC), le principal actif du cannabis.

Une équipe de recherche de l’université d’Utah enquête actuellement sur le sujet. D’après ses premières conclusions, la maladie pourrait être liée à une altération des cellules immunitaires des poumons. En attendant, les autorités américaines appellent à ne pas consommer de THC dans les cigarettes électroniques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité