Publicité

QUESTION D'ACTU

E-cigarette

La cigarette électronique favorise le tabagisme chez les adolescents

La cigarette électronique peut contribuer à l'initiation au tabagisme chez les jeunes, s'inquiètent des experts. 

La cigarette électronique favorise le tabagisme chez les adolescents licsiren / istock.

  • Publié 04.02.2019 à 18h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Si on est non-fumeur, mieux vaut ne jamais commencer à vapoter. "L'usage de la cigarette électronique est associé à un risque accru d'initiation et de consommation de cigarettes classiques, particulièrement chez les jeunes à faible risque.

L'utilisation de cigarettes électroniques peut contribuer à l'initiation au tabagisme chez les jeunes", peut-on en effet lire dans une nouvelle étude du JAMA.

4,09 fois plus de chances de fumer

Pour cet essai, l’âge moyen de la cohorte était de 13,4 ans. 8,6 % des participants ont déclaré avoir consommé la cigarette électronique en premier, contre 3,3% concernant les cigarettes classiques. Les chercheurs ont aussi pris en compte les fumeurs de chicha (ou narguilé, NDLR).

Après deux ans de suivi, les anciens fumeurs de cigarettes électroniques avaient 4,09 fois plus de chances de fumer que les jeunes n'ayant jamais essayé, tandis que les anciens fumeurs de chicha avaient 3,84 fois plus de chances de consommer une cigarette.

"21,8 % des nouveaux fumeurs américains âgés de 12 à 15 ans pourraient l’être devenus à cause de leur consommation antérieure de cigarettes électroniques", déduisent les auteurs.

Vapoter est dangereux pour la santé 

Ces dernières années, la proportion de jeunes Américains utilisant des cigarettes électroniques a massivement augmenté. "La consommation de e-cigarettes chez les élèves du secondaire est passée de 1,5% en 2011 à 20,8% en 2018", s’alarment les experts en santé publique, qui craignent que ce phénomène vienne anéantir des dizaines d’années de politiques anti-tabac.

Du côté de l'Hexagone, le marché de la cigarette électronique est estimé à 1 milliard d'euros, se plaçant juste derrière les Etats-Unis (source : FIVAPE). Selon l’agence Santé Publique France, entre 1,2 et 1,5 million de personnes déclarent vapoter chaque jour en France.

Outre le risque de passage au tabac, plusieurs études récentes ont établi que vapoter est dangereux pour la santé, les poumons et le cœur pouvant en être gravement affectés (cancers et infarctus).

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité