Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancers

Éviter 40% des cancers en 2019, c’est possible

En ce début de nouvelle année, l’Institut national du cancer envoie ses voeux sous forme de message encourageant : si chacun change ses mauvaises habitudes, 40% des cancers peuvent être évités.

Éviter 40% des cancers en 2019, c’est possible VPanteon / iStock

  • Publié 03.01.2019 à 15h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Arrêter de fumer, manger mieux, se mettre au sport… Voici les bonnes résolutions que l’on prend généralement chaque début d’année. La question n’est pas de savoir si elles seront tenues, mais plutôt à quoi elles serviront. En ce début d’année 2019, l’Institut national du cancer (INCa) veut adresser un message positif à l’ensemble de la population. Nous sommes capables d’éviter 40% des cancers. Mais cela, à une seule condition : que nous changions notre comportement.

Changer son quotidien

Toujours selon l’Institut national du cancer, 4 cancers sur 10 sont dûs à une exposition à des facteurs de risques. Ces derniers sont directement liés à nos modes de vie. Ce qui représente 160 000 cancers évitables chaque année en France, sur 400 000 de diagnostiqués. Dans une vidéo publiée sur Youtube, l’INCa donne quatre résolutions afin de réduire les risques:

- Arrêter de fumer, même lorsque l’on consomme peu de tabac. Ce dernier est la première cause des décès par cancer. Il serait responsable de 45 000 décès par an.

- Réduire sa consommation d’alcool, à l’origine de 10% des décès par cancer, soit environ 15 000 chaque année.

- Manger mieux, c’est-à-dire éviter les viandes rouges, la charcuterie, les aliments ultra-transformés. Privilégier une alimentation équilibrée, composée de fruits et légumes, de fibres alimentaires et de produits laitiers.

- Bouger plus, pratiquer une activité physique régulière.

Des mesures pour renforcer la prévention

Si vous avez le pouvoir de changer vos mauvaises habitudes pour diminuer les risques de cancers, les pouvoirs publics ont eux aussi un rôle à jouer. En novembre dernier, pour son centenaire, la Ligue contre le cancer a fait onze propositions au gouvernement. Parmi elles, l’augmentation de la taxe sur l’alcool, comme c’est déjà le cas pour les paquets de cigarettes. Mais aussi, la vaccination systématique dès l’entrée au collège contre les papillomavirus (HPV), qui peuvent provoquer des cancers du col de l’utérus, de l’anus ou encore des cancers ORL.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité