Publicité

QUESTION D'ACTU

Fait divers

États-Unis : deux personnes infectées par le VIH après un soin du visage dans un SPA

Selon la presse américaine, deux personnes ont été contaminées par le virus du sida dans un spa du Nouveau-Mexique. Toutes deux avaient testé une nouvelle technique de rajeunissement à base d’injections de sang appelée "vampire lift".

États-Unis : deux personnes infectées par le VIH après un soin du visage dans un SPA VladimirFLoyd/iStock

  • Publié 03.05.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


À Albuquerque, au Nouveau-Mexique, deux personnes ont été contaminées par le VIH après avoir reçu un soin du visage dans un spa appelé "vampire lift".

Selon le magazine People, le Département de la Santé du Nouveau-Mexique (NMDOH) a annoncé qu’il se saisissait de l’affaire. Le spa en question a fermé ses portes en septembre 2018 après que ses responsables ont découvert que cette technique de rajeunissement à base d’injections de sang pouvait propager des maladies transmissibles par le sang comme le VIH et les hépatites B et C. 

"Des tests de laboratoire supplémentaires sur les échantillons des deux clients indiquent une infection récente par la même souche de virus VIH - augmentant la probabilité que les deux infections à VIH aient pu résulter d'une procédure au spa VIP", ont déclaré des responsables du Département de la Santé dans un communiqué.

Vraisemblablement, la contamination a eu lieu entre mai et septembre 2018, date à laquelle le Spa VIP a définitivement fermé ses portes. Les autorités de santé invitent les clients s’y étant rendu durant cette période à se faire dépister gratuitement.

Plus de 100 clients ont déjà été testés selon Kathy Kunkel, secrétaire Département. Cette dernière insiste cependant sur la nécessité de dépister tous les clients de ce spa ayant reçu un vampire lift. "Le dépistage est important pour tout le monde car il existe des traitements efficaces contre le VIH et de nombreuses infections par l'hépatite", a-t-elle déclaré dans le communiqué.

Qu’est-ce que le vampire lift ?

Popularisé outre-Atlantique par des célébrités comme Kim Kardashian et Bar Rafaeli, le vampire lift consiste en des micro-injections de plasma riche en plaquettes (PRP). Prélévé sur le patient par une simple prise de sang, ce plasma réinjecté au niveau du visage est censé activer le renouvellement cellulaire et stimuler la production de collagène et d’élastine. Selon ses adeptes, le vampire lift promet ainsi une peau plus jeune, plus lisse et plus tonique.

Voir cette publication sur Instagram

Tonight on Kourtney & Kim Take Miami!!! #VampireFacial #kktm

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

"Nous l'utilisons pour traiter l'acné, les cicatrices d'acné, le mélasma, les cicatrices chirurgicales ainsi que les rides et les ridules", a déclaré précédemment à Women's Health Gary Goldenberg, professeur de dermatologie clinique à la faculté de médecine Icahn de l'hôpital Mount Sinai. Certaines personnes l'utilisent même pour favoriser la croissance des cheveux.

Si cette technique de biostimulation cartonne aux États-Unis, aucune étude scientifique n’a pour le moment prouvé son efficacité de rajeunissement cutané. Il ne faut par ailleurs pas oublier qu’il s’agit d’une technique médicale qui doit être réalisée par un professionnel de santé selon un protocole d’hygiène strict. Avec, notamment, l’utilisation d’aiguilles jetables à usage unique.

Ce qui n’a visiblement pas été le cas au Spa VIP. Interrogée en septembre dernier par la chaîne locale KOAT-TV, la propriétaire du spa, Luly Ruiz, avait pourtant affirmé qu’elle n’utilisait que des aiguilles jetables. "Je les ouvre devant mes clients chaque fois qu’ils viennent", avait-elle déclaré.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité