Publicité

QUESTION D'ACTU

Fontaine de Jouvence

Rajeunissement : des chercheurs inversent le vieillissement de cellules humaines

Des scientifiques britanniques ont réussi, en laboratoire, à faire rajeunir des cellules humaines.

Rajeunissement : des chercheurs inversent le vieillissement de cellules humaines KatarzynaBialasiewicz / iStock

  • Publié 15.08.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque année en France, il y a environ mille centenaires de plus. La population vieillit, mais ne devient pas pour autant immortelle ! L’organisme décline avec le temps, et les maladies liées à l’âge apparaissent : cancers, maladie d’Alzheimer, ou encore démence.

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques essaient de comprendre l’origine du vieillissement pour mieux le retarder. Il y a deux ans déjà, des chercheurs ont réussi à reprogrammer des cellules de souris pour les rajeunir. Une étude, menée par l’Université d’Exeter au Royaume-Uni et publiée dans la revue Aging, fait un pas de plus en ce sens. Les chercheurs sont parvenus à inverser le processus lié au vieillissement des cellules humaines.

Agir sur les cellules sénescentes

Avec l’âge, certaines de nos cellules deviennent sénescentes. C’est-à-dire qu’elles ne se reproduisent plus. Les scientifiques avancent que l’accumulation de ce type de cellules dans les organes est la clé du vieillissement. On ne sait pas exactement comment ces cellules arrêtent de se reproduire, mais cela pourrait venir d’un mauvais contrôle de nos gènes.

Ainsi, les chercheurs de l’Université d’Exeter ont agi sur les cellules vasculaires, et précisément au niveau des mitochondries, centres énergétiques des cellules. Ils leur ont donné du sulfure d’hydrogène (H2S). Il s’agit d’une molécule naturellement présente dans l’organisme et qui a un rôle protecteur contre le vieillissement et la sénescence des cellules. Elle est connue pour sentir l’oeuf pourri.

Ralentir le mécanisme de vieillissement

À trop forte dose, le sulfure d’hydrogène est toxique. D’où l’importance, pour les chercheurs, de le mettre directement là où il agit. Conclusion: le sulfure d’hydrogène a favorisé un meilleur contrôle des gênes et a donc permis un rajeunissement des cellules.

"Nous espérons que l’utilisation de molécules comme celles-ci permettra de supprimer les cellules sénescentes chez les êtres humains, ce qui pourrait nous permettre de cibler plusieurs maladies liées à l’âge en même temps. Ce n’est pas pour tout de suite, mais c’est un début excitant", concluent ainsi les auteurs de l’étude. En attendant ces progrès de la science, sachez qu’il a déjà été prouvé que pour ralentir autant que faire se peut le vieillissement, l’alimentation et l’activité physique ont un rôle important.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité