Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Journée mondiale des droits des femmes, la crise des opioïdes et la vaccination d'un ado

La ministre de la santé Agnès Buzyn a fait plusieurs annonces concernant la santé des femmes, de nouvelles directives pour venir à bout de la crise des opioïdes handicapent de nombreux patients et un ado américain s'étant fait vacciner sans l'accord de ses parents est devenu une référence. Voici l'essentiel de l'actualité. 

Journée mondiale des droits des femmes, la crise des opioïdes et la vaccination d'un ado ABSCENT84 /ISTOCK

  • Publié 08.03.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Endométriose, PMA, IVG, maternités : Agnès Buzyn fait le point sur la santé des femmes

Endométriose, PMA, IVG, fermeture des maternités… La ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est exprimée sur de nombreux sujets au micro de France Info ce vendredi 8 mars, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Elle a notamment évoqué sa volonté de diagnostiquer plus tôt l’endométriose, une maladie gynécologique handicapante et méconnue, qui touche 10% des femmes. "Nous allons aider à un diagnostic précoce, parce que souvent les femmes souffrent pendant des années pendant leurs règles, sans que quelqu'un identifie leur problème", a-t-elle expliqué ce matin. Pour en savoir plus, cliquez ici

Opioïdes : les nouvelles directives américaines pénalisent les patients qui n'ont pas d'autre alternative

Alors que la France et les Etats-Unis font face à de plus en plus d’overdoses d’opioïdes, le gouvernement Trump a publié de nouvelles recommandations pour les professionnels de santé afin de corriger le tir. Problème : les malades qui souffrent de douleurs chroniques sévères se voient privés de leurs médicaments, les assureurs s’appuyant sur ces directives pour ne plus les rembourser. Plus de 300 experts médicaux affirment que l’administration Trump nuit ainsi à ce petit nombre de patients vulnérables, dont le retour des douleurs et la dégradation de la qualité de vie poussent certains jusqu’au suicide. On vous en dit plus dans notre article.

Etats-Unis : un ado devient une star après s’être fait vacciner sans l’accord de sa mère

Reçu au Congrès américain pour avoir… désobéi à sa mère. C’est l’histoire d’Ethan Lindenberger, un adolescent de 18 ans, qui a décidé de se faire vacciner alors que sa mère est anti-vaccins. Cette dernière est adepte de la théorie selon laquelle les vaccins seraient encore plus dangereux que les maladies elles-mêmes, qu’ils seraient la cause de l’autisme. La mère d’Ethan a décidé de ne pas faire vacciner ses sept enfants. Mais l’adolescent a attendu d’avoir dix-huit ans pour lui désobéir, mi-décembre. Un geste salué par les sénateurs. Plus d'informations dans notre article.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité