Publicité

QUESTION D'ACTU

Innovation

Mélanome de stade avancé : les traitements ciblés avant chirurgie réduisent le risque de récidive

Une association de traitements ciblés avant la chirurgie des mélanomes de stade 3 permettrait de réduire le risque de récidive. Un espoir pour un cancer où le risque de récidive peut être très élevé.

Mélanome de stade avancé : les traitements ciblés avant chirurgie réduisent le risque de récidive nikolasvn/epictura

  • Publié 19.01.2018 à 08h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Les mélanomes cutanés représentent 10% des cancers de la peau. Ils viennent soit de la transformation cancéreuse d’un grain de beauté, soit ils apparaissent sur une peau saine (dans 70% des cas).
Pour traiter ces cancers, une association de traitements ciblés avant chirurgie diminuerait drastiquement les risques de récidive, d’après une étude parue dans The Lancet Oncology. Des chercheurs de l’université du Texas aux Etats-Unis ont montré que ce type de traitement combiné à une chimiothérapie post-chirurgicale réduit de six fois le risque de récidive.

Un espoir pour les patients avec un taux élevé de rechute

« Ces résultats sont encourageants pour les patients atteints d'un mélanome de stade 3 chirurgicalement résécable, qui sont exposés à un taux élevé de rechutes et de progression vers une maladie métastatique », explique Rodabe Amaria l’auteur principal de l’étude.
L’étude a été lancée en octobre 2014, 84 patients ont été recrutés. C’était la première fois qu’une étude de grande ampleur était menée sur l’intérêt des associations de traitements ciblés avant chirurgie pour les mélanomes de stade 3. Les résultats sont tellement positifs que l’étude a été arrêtée avant d’avoir eu besoin de recruter les 84 malades prévus.

Allongement du délai de récidive

Dans les mélanomes de stade 3 le risque de récidive va de 40 à 80%, selon qu’il s’agit d’un stade B ou C. La plupart du temps la rechute a lieu dans la première année qui suit la chirurgie, au bout de trois ans, le risque est inférieur à 5%.
Pour les 14 patients qui ont eu une association de traitements ciblés avant l’opération, le temps médian de récidive était de 19,7 mois, contre 2,9 mois pour ceux qui n’ont pas eu le traitement pré-chirurgical, mais uniquement la chimiothérapie post-opératoire. Mais seulement 4 ont connu une récidive du mélanome.

Pour sept patients, la thérapie pré-chirurgicale a permis une réponse complète, c’est-à-dire une absence de cancer actif trouvé pendant la chirurgie, aucun d’eux n’a connu de rechute.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité