Publicité

QUESTION D'ACTU

Prostate

Le laser diminue le saignement après chirurgie de la prostate

L'utilisation du laser pour enlever un adénome de gros volume diminue le temps d'hospitalisation et le risque de saignement par rapport à la chirurgie traditionnelle par voie endoscopique. D'après un entretien avec le Pr Georges Fournier, chef du service d'urologie au CHU de Brest.

Le laser diminue le saignement après chirurgie de la prostate gustavofrazao/epictura

  • Publié 22.11.2017 à 16h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Le traitement de l’adénome prostatique par laser présente un avantage par rapport à l’opération par technique endoscopique traditionnelle qui s’effectue par les voies naturelles, celui de l’hémostase :  c’est-à-dire que la coagulation réalisée lorsqu’on découpe l’adénome prostatique est de meilleure qualité par laser et donc le saignement est moindre. Par conséquent, la durée de sondage urinaire nécessaire pendant les heures qui suivent l’intervention va se réduire, et également la durée d’hospitalisation. De plus, l’ambulatoire devient alors possible.

 Pour autant, les techniques traditionnelles de résection endoscopique ne sont pas obsolètes, elles sont toujours valables, mais elles vont conduire à une durée de sondage et d’hospitalisation, donc un inconfort qui va être plus important qu’avec le laser. En revanche, dès lors que vous êtes sous anticoagulant ou antiagrégants, ou encore si vous êtes hémophile, il faut aller vers des technologies laser qui vont privilégier l’hémostase , la coagulation, et du coup, vous éviter de courir un risque hémorragique important.

Le risque d’incontinence après ces interventions est très faible. Il est néanmoins habituel de présenter aux patients une lettre d’information ou un document qui leur rappelle que, provisoirement, la fonction sphinctérienne, qui a été mise à mal par la présence de l’adénome prostatique, va être en quelque sorte perturbée quelque temps. Donc il faut prévenir les patients qu’une incontinence provisoire peut apparaître, que ce soit par résection endoscopique classique, ou que ce soit par laser. Pour autant, la différence n’est pas significative et de toute façon, c’est un phénomène rare et provisoire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité