Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les hommes

Vitamine B : un risque de cancer du poumon à forte dose

Prises à long terme, les supplémentations en vitamines B6 et B12 doublent le risque de cancer du poumon chez les hommes. 

Vitamine B : un risque de cancer du poumon à forte dose Anita_Bonita/Epictura

  • Publié 23.08.2017 à 18h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Une nouvelle étude rappelle les dangers de l’automédication. Des chercheurs de l’université de l’Ohio ont en effet identifié un lien clair entre les supplémentations en vitamine B12 et B6, et le risque de développer un cancer du poumon, mais seulement chez les hommes. Elles n’ont pas d’impact sur les femmes.

Ainsi, d’après leurs résultats, une supplémentation au long cours (10 ans), et à doses élevées, double le risque. Pour les fumeurs, ce risque est triplé, voire quadruplé pour la vitamine B12.

« Ces résultats soulèvent un problème qui mérite l’attention », estime Theodore Brasky, épidémiologiste spécialiste du cancer à l’université de l’Ohio, et auteur principal de l’étude, publiée dans la revue Journal of clinical oncology.

Risque quadruplé pour les fumeurs

Pour arriver à ces conclusions inquiétantes, les chercheurs ont utilisé les données d’une cohorte de plus de 77 000 personnes, recrutées entre 2000 et 2002, alors qu’elles étaient âgées de 50 à 74 ans. La cohorte avait été créée justement pour évaluer les effets à long terme des supplémentations en vitamines et en minéraux.

Après dix ans, les résultats de l’étude montrent, en détail, que la prise de vitamine B6 à des doses supérieures à 20 mg/jour augmente le risque de cancer du poumon de 82 %. Pour la vitamine B12, il grimpe de 98 % lorsque les doses dépassent les 55 microgrammes par jour.

Mais c’est chez les fumeurs que le risque est le plus spectaculaire. Il triple pour la vitamine B6, et quadruple pour la B12, prises aux mêmes doses que précédemment.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

À ne pas prendre à la légère

Ce sont à priori des doses très élevées, mais qui peuvent facilement être atteintes avec des supplémentations disponibles sur internet. En effectuant une simple recherche sur Google, il est ainsi possible de trouver en quelques secondes des comprimés permettant de dépasser ces doses, parfois même très largement : certains compléments en vitamine B12 dépassent les 2000 microgrammes par comprimé !

Les résultats de l’équipe américaine incitent donc à la prudence vis-à-vis des compléments alimentaires.

La vitamine B6, utilisée médicalement, et prescrite par les médecins, est utilisée pour compenser des carences. Les patients qui en manquent présentent des gerçures des lèvres, une inflammation de la bouche, ou de l’anémie.

Les carences en vitamine B12, indispensable au fonctionnement de la moelle osseuse, provoquent également des anémies.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité