Publicité

QUESTION D'ACTU

L'usage thérapeutique du cannabis condamné

La Justice vient de condamner Dominique Loumachi qui culitivait et utilisait du cannabis pour calmer ses douleurs liées à une myopathie.

 L'usage thérapeutique du cannabis condamné Elaine Thompson/AP/SIPA

  • Publié 13.03.2013 à 11h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Le tribunal correctionnel de Belfort n'a pas été sensible aux arguments de Dominique Loumachi. Elle a condamné le prévenu à 300 euros d'amende avec sursis  ppur usage et détention de cannabis.
Atteint d'une myopathie depuis l'âge de 8 ans, cet homme de 40 ans utilisait le cannabis pour calmer ses douleurs. « Je ne demande qu’on légalise le cannabis (…) mais seulement qu’on tolère son usage thérapeutique », avait-il expliqué en décembre dernier.
Devant le tribunal, son avocat, Me Jean-Charles Darey, avait plaidé la relaxe pour "état de nécessité". Prévue par le code pénal, cette dispostion reconnait qu'un individu peut enfreindre la loi pour "accompli(r) un acte nécessaire à (sa) personne", s'il fait "face à un danger actuel ou imminent". 
Le Dr François Ziegler, neurologue, avait attesté par écrit que le patient souffrait de « douleurs neurologiques pour lesquels du cannabis peut être bénéfique en traitement adjuvant de la douleur ». 
Dominique Loumachi compte faire appel et saisir, si nécessaire, la Cour européenne. Cette décision était particulièrement attendue car elle ouvrait le débat sur l'usage thérapeutique de médicaments comportant des dérivés cannabinoïdes. Une pratique interdite en France mais légalisée dans plusieurs pays d'Europe et aux Etats-unis dans certains  états.

 

 



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité