Publicité

QUESTION D'ACTU

Après 42 jours sans cas

Ebola : la RDC soulagée par la fin de l’épidémie

Ce samedi, la fin de l’épisode d’Ebola a été officiellement annoncée par le ministre de la Santé congolais après 42 jours sans nouveau cas.

Ebola :  la RDC soulagée par la fin de l’épidémie Abbas Dulleh/AP/SIPA

  • Publié 02.07.2017 à 09h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Huit personnes infectées, et quatre décès. Le bilan de l’épisode épidémique d’Ebola aurait pu être plus lourd. Mais après 42 jours sans aucun nouveau cas de contamination déclaré, le fin de l’épidémie a été déclarée en République démocratique du Congo (RDC).

« Je déclare ce jour, à minuit, la fin de l’épidémie de fièvre hémorragique causée par le virus Ebola en RDC », a ainsi annoncé Oly Ilunga Kalenga, le ministre de la Santé, dans un communiqué.

Soulagement général

Une bonne nouvelle : les cas avaient été enregistrés dans une zone forestière reculée du Nord-Est du pays, difficile d’accès, au courant du mois de mai. Une situation qui représentait un véritable défi technique pour les associations et les Nations unies, dont le personnel déclarait mi-mai qu’il leur fallait entre deux et trois jours pour rallier la zone du Bas-Uélé, qui se situe à 1 400 km de la capitale Kinshasa. Il leur fallait emprunter pirogues et deux-roues pour s’y rendre.

 


Province du Bas-Uélé (Capture d'écran Google Maps)

 

Tous redoutaient de revivre la flambée épidémique qui avait frappé l’Afrique de l’Ouest en 2014. En plus de 2 ans, 11 300 personnes étaient décédées en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Finalement, l’isolement de la région et l’expérience acquise par les autorités sanitaires locales leur ont permis de reprendre la main rapidement.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Bonne gestion des autorités congolaises

C’est la huitième fois que la RDC faisait face à Ebola, dont un épisode en 1976, durant lequel le virus avait été observé pour la première fois.

Sa capacité de réaction a été saluée par Ibrahima Soce Fall, un officiel de l’Organisation mondiale de la santé. « Le gouvernement de RDC a été très transparent dans ses déclarations sur l’épidémie, ce qui a grandement facilité la communication, le partage d’informations, et donc une mise en action rapide. »

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité