Publicité

QUESTION D'ACTU

Une goutte par litre

Jacuzzi : trois fois plus d'urine que dans les piscines

Une étude canadienne a réussi à déterminer la quantité d'urine présente dans les piscines publiques et les jacuzzis.

Jacuzzi : trois fois plus d'urine que dans les piscines cookelma

  • Publié 05.03.2017 à 17h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous ne vous relaxerez plus jamais de la même façon dans un jacuzzi. Des chercheurs canadiens ont, en effet, recherché la présence d'urine dans les bassins de 31 piscines publiques et spas. Et leurs découvertes pourrait vous faire passer l'envie d'aller piquer une tête...

Leur test, dont les résultats ont été publiés dans les Environmental Science & Technology Letters, mesurait la concentration dans les piscines et les jacuzzis d'un édulcorant de synthèse, l'acésulfame-potassium (ACE), que l'on trouve habituellement dans la nourriture industrielle et qui a la particularité de ne peut être métaboliser par l'organisme. Il se retrouve donc dans les urines.

Après avoir mesuré les niveaux d'ACE dans deux piscines (une de 830 000 litres, soit un tiers d'une piscine olympique, et une de 416 000 litres) publiques du Canada pendant trois semaines, les chercheurs ont calculé que les nageurs indélicats avaient relâché 75 litres d'urine dans la première et environ 30 litres dans la seconde. Un chiffre impressionnant, à première vue, mais qui, au final, ne représente que 0,07 ml à 0,09 ml d’urine dans un litre d’eau soit un peu plus d’une goutte d'urine par litre.

19% des adultes ont déjà uriné à la piscine

Mais les chercheurs ont également réalisé des mesures dans 8 jacuzzis, et les résultats étaient bien pires. Le jacuzzi d'un hôtel présentait même une concentration trois fois plus importante que dans la piscine la plus souillée de l'étude. Peut-être que les clients de cet hôtel se sont trop relaxés ?

Ces résultats ne sont en tout cas pas si étonnants puisqu'une étude a révélé il y a peu que 19 % des adultes interrogés avouaient avoir déjà uriné dans une piscine au moins une fois. Et les nageurs professionnels ont même publiquement avoué ne pas s'en priver...

C'est en tout cas la preuve, s'il en fallait encore une, que non, une tâche n'apparait pas lorsqu'on se soulage à la piscine. Ce qui n'est pas une raison pour en profiter !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité