Publicité

QUESTION D'ACTU

Bilan OFDT

Cigarettes : Moi(s) sans tabac a contribué à la baisse des ventes en 2016

En 2016, les ventes de cigarettes ont diminué, selon l'OFDT qui confirme l'effet du "Moi(s) sans Tabac". 

Cigarettes : Moi(s) sans tabac a contribué à la baisse des ventes en 2016 costasz/epictura

  • Publié 24.02.2017 à 18h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Lentement, très lentement, mais sûrement – espérons-le. Les ventes de tabac diminuent en France, l’OFDT vient de le confirmer. L’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies publie son « bilan 2016 du tableau de bord tabac », qui reprend sur l’année l’analyse des données mensuelles. Le constat est bon : après une année de hausse, les ventes ont reculé pour retrouver leur niveau de 2014.

« Alors que 2015 avait été marquée par la première hausse des ventes dans le réseau des buralistes depuis 2010, la tendance s’est inversée en 2016 », écrit ainsi l’OFDT. En 2016, les ventes s’établissent à 55 728 tonnes, contre 56 323 tonnes l’année précédente. Cela représente une baisse de 1,1 %.

Succès du mois sans tabac

La baisse présente deux caractéristiques. « D’une part, elle est quasi entièrement imputable au recul des ventes de cigarettes manufacturées (80 % du marché avec 44 926 tonnes), les ventes de tabac à rouler étant pratiquement stables (8 972 tonnes) », peut-on lire.

D’autre part, cette baisse est intimement liée à l’opération "Moi(s) sans tabac". Le tableau de bord de décembre avait déjà confirmé l’effet sur les ventes de cette invitation nationale au sevrage. Le mois avait été marqué par une forte baisse par rapport au mois de décembre 2015.

Or, selon l’OFDT, la baisse annuelle enregistrée s’est « jouée principalement au mois de décembre. En effet, alors qu’on s’acheminait vers une stabilité des ventes, le mois qui a suivi l’entrée en vigueur du paquet neutre et l’opération « Moi(s) sans tabac » s’est inscrit en nette rupture ».

Achats transfrontaliers

L’OFDT fournit un autre indicateur, qui fait contrepoids aux cris d'orfraie de l’industrie du tabac, qui brandit la menace du trafic transfrontalier boosté par le paquet neutre, la hausse des taxes et autres persécutions perpétrées à l’égard de ses produits. Or, cette menace ne se vérifie pas sur le terrain : « les achats transfrontaliers de tabac semblent pour leur part ne pas avoir progressé ». Le chiffre d’affaires global du tabac apparaît ainsi en léger recul : 18 milliards d’euros en 2016 contre 18,2 milliards en 2015.

Tous les indicateurs vont par ailleurs dans le sens d’une amélioration en termes sanitaires, avec des ventes de traitements d’aide à l’arrêt en hausse (+ 16,5 %), ainsi que des consultations de tabacologie et des services d’aide à distance (Tabac info service) qui ont reçu plus de sollicitations de la part des fumeurs et une mobilisation importante autour du "Moi(s) sans tabac"  en novembre (180 000 inscrits). « Les principaux traitements demeurent les substituts sous forme orale devant les timbres transdermiques, qui totalisent plus de 90 % du marché ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité