Publicité

QUESTION D'ACTU

Quatre conseils pour réussir

Saint-Valentin : mettre du coeur à l'ouvrage

Les faux-pas peuvent être nombreux lors de la Saint-Valentin. Pourquoidocteur vous aide à les éviter tout en soignant sa santé.

Saint-Valentin : mettre du coeur à l'ouvrage VictoriaAndrea/epictura

  • Publié 14.02.2017 à 09h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Chérubins, bouquets de fleurs et chocolats. En cette saison des amours, difficile d’échapper aux offres de la Saint-Valentin. A l’heure où les amoureux se préparent à célébrer leur couple, Pourquoidocteur vous livre quelques conseils pour ne pas rater cette soirée. De la composition florale à l’appartement.

Des roses parfumées aux pesticides

Si les roses sont bel et bien synonymes de romantisme, vous devrez peut-être faire l’impasse sur la douzaine de boutons rouges. Et ce pour le bien de votre aimé(e). Car d’après 60 millions de consommateurs, les fleuristes proposent trop souvent des bouquets de fleurs... et de produits chimiques. Le cocktail de pesticides retrouvés sur les fleurs va de trois à vingt-cinq substances ! Au total, 49 molécules différentes ont été repérées par l’Institut national de la consommation. Certaines sont tout simplement interdites dans le pays.

Les auteurs de cette analyse le précisent, les risques directs pour la santé sont minimes. Mais l’exposition environnementale, elle, est problématique : nombre de ces pesticides et autres produits ont un impact sur la fertilité, le développement des enfants, l’apparition d’un cancer.

Un sport bon pour le cœur

Même en dehors de la Saint-Valentin, ces conseils pourront s’avérer utiles. En effet, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) le clame en ce jour des amoureux : « L’activité sexuelle est bénéfique pour le cœur, profitons-en ! » Les bienfaits de ce qu’on appelle communément le sport en chambre sont larges. En une séance, la production d’endorphines, de sérotonine ou encore de dopamine est boostée.

Comme le souligne la FFC, les rapports sexuels éliminent aussi les toxines, accroissent le rythme cardiaque, musclent le cœur… Autant de raisons de faire des efforts mais pas à n’importe quel prix. Les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires sont invitées à en parler au préalable avec leur cardiologue.

L’incontournable douche

Une fois les fleurs achetées, ces messieurs seront bien inspirés de prendre une douche. Car les femmes font attention à la propreté. Elles sont d’ailleurs un quart à avoir déjà rompu à cause d’un problème d’hygiène. Les hommes sont un peu moins nombreux à en être arrivés là. L’étude Hygiene Matters, qui révèle ces résultats, va plus loin : plus d’une Française sur deux estime que les odeurs corporelles sont rédhibitoires contre 44 % pour les hommes.

La mauvaise haleine figure en deuxième position des odeurs gênantes. Détail plus surprenant : les amoureux devront prendre soin de leurs ongles pour la soirée de la Saint-Valentin. Des mains négligées ou des ongles sales sont également peu attrayants aux yeux des Français. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vivre séparé

En fin de compte, pour vivre heureux, peut-être faut-il vivre séparé. La discussion ne manquera pas de susciter des débats passionnés au restaurant, à défaut de convaincre ceux qui ont décidé de fonder leur nid. Living Apart Together (Vivre ensemble séparé), tel est le nom de ce mode de vie qui séduit de plus en plus de foyers.

Pour ces couples, loin des yeux ne signifie pas loin du cœur. Interrogés par des chercheurs de l’université du Missouri (Etats-Unis), les couples de seniors se disent globalement satisfaits de cette solution qui leur permet d’allier sentiments et indépendance. Alors que le taux de divorce chez les plus de 50 ans a doublé, cette approche pourrait faire des heureux.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité