Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Couple : un homme sur cinq a déjà rompu à cause d'un manque d'hygiène

Un homme sur cinq a déjà mis fin à une relation amoureuse à cause du manque d’hygiène de son ou sa partenaire. 

Couple : un homme sur cinq a déjà rompu à cause d'un manque d'hygiène nanaplus/epictura

  • Publié 11.02.2017 à 11h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Fleurs, cadeaux, mots doux et soirées en amoureux, le 14 février rime souvent avec romantisme. Et à l'approche de cette date, les couples doivent se rappeler que chaque détail compte pour entretenir la flamme de l'amour. Au même titre qu'un faux-pas peut parfois se payer cher. A commencer par une mauvaise hygiène !
Le Groupe SCA, expert mondial de l’hygiène, a en effet mené l’enquête sur cette cause de rupture rarement avouée. Selon l’étude Hygiene Matters (1), les Français se montrent plutôt tatillons.

Une Française sur quatre (25 %) affirme ainsi avoir déjà mis fin à une relation amoureuse en raison du manque d’hygiène chez son partenaire, et les hommes sont presque aussi nombreux (22 %) à déclarer avoir déjà fait de même. Premier motif de rupture pour raison d’hygiène : les mauvaises odeurs, qui ne pardonnent pas. L’odeur corporelle arrive en tête(56 % des femmes et 44 % des hommes) devant la mauvaise haleine.

 

Les femmes n'aiment pas les cheveux sales 

Une fois le couple installé, une bonne hygiène intime est particulièrement attendue du partenaire. 67 % des femmes et 60 % des hommes y sont très attachés. Plus drôle, les mains propres ont aussi leur importance et sont souvent citées comme un élément stabilisateur du couple... En tout cas pour 45 % des femmes et 38 % des hommes.

Passé ces critères dits "prioritaires", les femmes apparaissent plus attentives que les hommes à certains détails, perçus comme marqueurs de propreté : elles sont par exemple 26 % à se dire gênées par des cheveux sales (contre seulement 10 % des hommes), et 21 % par des vêtements sales (contre 15 % des hommes).

Les poils réhabilités par la gente féminine 

Enfin, bonne nouvelle pour les femmes et pour les hipsters, les Français séparent nettement hygiène et pilosité. Les poils sont ainsi un motif de rupture que pour une petite minorité de phobiques résolus : seuls 9 % des hommes considèrent que ne pas se raser les aisselles est une cause de séparation, et ils ne sont que 7 % à penser de même pour l’épilation des jambes.

Les femmes, quant à elles, sont à peine 5 % à estimer qu’une trop grande pilosité peut valoir un veto. Conclusion, pour réussir sa Saint-Valentin, avant d’offrir des fleurs, mieux vaut soigner son hygiène !

Et pour des conseils plus précis (ou intimes), SCA est allé à la rencontre des Français dans la rue. Découvrez son micro-trottoir dans la vidéo ci-dessous.
 

Source : vidéo YouTube 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité