Publicité

QUESTION D'ACTU

Elus et associations

Decazeville : manifestation le 28 janvier pour défendre la maternité

Un collectif appelle à la réouverture de la maternité de Decazeville, fermée depuis dix mois après le décès d’une mère et de son bébé.

 Decazeville : manifestation le 28 janvier pour défendre la maternité Ai825/epictura

  • Publié 08.01.2017 à 12h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils réclament la réouverture de la maternité. A Decazeville (Aveyron), élus et associations se sont réunis ce vendredi pour « faire le point » sur la situation du service et convenir d’un nouveau rendez-vous pour la prochaine manifestation, qui se tiendra donc le 28 janvier.

La maternité de Decazeville a été fermée le 6 août 2016 sur décision de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie, à la suite du décès suspect d’une mère de 36 ans et de son nouveau-né ce jour-là.

"Risques graves"

Le 22 décembre, l’ARS a prolongé de six mois supplémentaires la suspension des accouchements « en raison de risque graves pour la sécurité » des femmes enceintes. Tous les accouchements ont alors été réorientés vers les établissements les plus proches, à Rodez, Villefranche-de-Rouergue et Aurillac.

Outre des syndicats, des professionnels de santé de l'hôpital et de la médecine générale, le collectif des « Futures Mamans du territoire de santé de l'hôpital de Decazeville », plusieurs élus, participaient à cette réunion, dont François Marty (maire de Decazeville et président du conseil de surveillance de l'hôpital), la députée PS Marie-Lou Marcel, Jean-Pierre Ladrech (maire de Firmi), mais aussi des représentants du monde économique via Bernard Dalmon (chef d'entreprise, président du Medef de l'Aveyron, président de la Mécanic Vallée et premier vice-président de la CCI de l'Aveyron), rapporte le quotidien La Dépêche.

Attitude "peu loyale"

Le collectif a dénoncé « l'attitude peu loyale de l'ARS, prompte à communiquer le jour des décès et à prendre immédiatement une décision de suspension des accouchements, mais qui a persisté dans sa décision sans prendre en compte certains éléments », indique ainsi le quotidien régional. Le collectif a ainsi mis en avant l’impact de cette fermeture sur l’activité de l’hôpital et, plus globalement, sur le développement du territoire.

Une grande manifestation est prévue le 28 janvier, à 15 heures, place Decazes à Decazeville.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité