Publicité

QUESTION D'ACTU

Au Royaume-Uni

Détox : elle s'intoxique avec un régime maison à base de plantes

Au Royaume-Uni, une femme a été hospitalisée après avoir pris des remèdes à base de plantes. Une carence en sodium dans le sang a provoqué des convulsions.

Détox : elle s'intoxique avec un régime maison à base de plantes defotoberg/epictura

  • Publié 04.01.2017 à 13h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Après les agapes du Nouvel-An, l’heure est aux bonnes résolutions. Le régime Détox est clairement à la mode. Il suffit d’ouvrir un magazine féminin pour s’en convaincre. Les conseils sur les huiles essentielles, les plantes à consommer ou encore les infusions à préparer pullulent. Une constante : l’eau, recommandée unanimement pour purifier l’organisme. Mais cette herboristerie d’amateurs n’est pas sans risque. En témoigne un cas rapporté dans le BMJ Case Reports. Une Britannique, jusqu’ici en bonne santé, a été hospitalisée peu après le réveillon de l’année 2015 dans un établissement du NHS, le service de santé national.

Une cure diversifiée

Âgée de 47 ans au moment de son admission aux urgences, la patiente a présenté des symptômes peu courants. Pendant une heure, la femme exposait un comportement confus et répétitif, elle grinçait des dents. Elle s’est finalement effondrée, en pleine crise de convulsions. Les urgentistes ont diagnostiqué une hyponatrémie sévère, c’est-à-dire que le taux de sodium dans son sang était excessivement bas.

Interrogée, sa famille a livré des détails précieux : dans les jours précédant l’incident, la patiente a absorbé une quantité élevée d’eau et de thés. Elle souffrait depuis quelques temps de fort stress et de troubles de l’humeur. Afin de lutter contre ces symptômes, la Britannique a pris le taureau par les cornes. Après le Nouvel-An, elle a mis en place une cure de détoxification. Au menu : beaucoup d’eau et d’infusions, mais aussi plusieurs plantes destinées à améliorer son état et des suppléments. Chardon marie, Molkosan, l-théanine, glutamine, vitamine B, verveine, thé de sauge, thé vert, racine de valériane… Elle n’a pas lésiné sur les remèdes traditionnels.

La racine de valériane en cause

Ce cas étrange a laissé l’équipe de l’hôpital dans le doute le plus profond. Jusqu’à ce qu’ils prennent connaissance d’un précédent, en 2013 à Hawaï (Etats-Unis). Un homme a présenté des symptômes similaires. Victime d’anxiété, il s’est traité à l’aide d’un remède à base de plantes (racine de valériane, mélisse, passiflore, houblon, camomille).

Dans les deux cas, la consommation accrue de liquides ne suffit pas pour expliquer l’hyponatrémie. Chez une personne dotée de reins fonctionnels, 10 litres quotidiens serait nécessaires pour parvenir à ce niveau de carence. Un autre point commun rassemble ces patients : la racine de valériane. Elle aurait tendance à accélérer l'élimination du sodium dans le sang.

La conclusion des auteurs est simple : les remèdes à base de plantes sont efficaces, ce qui signifie qu’ils ne sont pas sans effets secondaires. Un élément dont tout usager doit être conscient. « L’absorption excessive d’eau, afin de purifier et purger le corps, est aussi un régime populaire ; les gens pensent que les déchets nocifs de l’organisme peuvent ainsi être évacués de l’organisme », illustrent-t-ils. Une croyance pas toujours justifiée et qui occulte un détail non négligeable : les allégations santé sur les emballages des compléments alimentaires oublient de faire état des effets secondaires. Les adeptes du régime Détox après les fêtes ont tout intérêt à en prendre bonne note.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité