Publicité

QUESTION D'ACTU

Mediator: les ministres de la Santé pas responsables

La Cour de Justice de la République vient de classer la plainte déposée par une vicitime du Mediator contre quatre ministres de la Santé. Mais les magistrats n'exonèrent pas de sa responsabilité l'Agence du médicament.

Mediator: les ministres de la Santé pas responsables Rémy de la Mauviniere/AP/SIPA

  • Publié 23.01.2013 à 13h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Philippe Douste-Blazy, Bernard Kouchner, Jean-François Mattei et Xavier Bertrand. Ils ont été ministres de la Santé de 1993 à 2007 et faisaient l'objet d'une plainte déposée en novembre 2012 devant la Cour de Justice de la République (CJR) par une personne qui s'estimait victime du Mediator. Selon elle, ces quatre anciens ministres auraient eu "le pouvoir d'arrêter la mise sur le marché de ce médicament dès la date où les données acquises de la science ont établi qu'il présentait de graves dangers pour la santé".

La CJR en a jugé autrement puisqu'elle vient de classer cette plainte. La Cour, indique à l'agence de presse médicale,  Me Xavier-Philippe Gruwez, l'avocat de la plaignante, a estimé que les ministres n'avaient pas été prévenus des risques du Mediator avant que l'alerte ait été donnée fin 2009. Les juges se sont basés sur un rapport de l'Inspection générale des affaires scociales (igas).
Si elle a dédouané les ministres de cette responsabilité, la Cour ne l'a pas fait pour l'Agence française de sécurité du médicament (ex Afssaps, aujourd'hui Ansm). Me Xavier-Philippe Gruwez y voit ainsi la confirmation de sa démarche. Au nom de sa cliente, il a parrallèlement intenté une action devant le tribunal administratif de Paris contre l'Agence du médicament qui aurait, selon lui, tardé à retirer du marché le Mediator.
 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité