Publicité

QUESTION D'ACTU

Souche H5N8

Grippe aviaire : 57 foyers recensés en France

La France fait face à une seconde épizootie de grippe aviaire. 52 foyers ont été signalés dans la faune domestique, 5 parmi les oiseaux sauvages.

Grippe aviaire : 57 foyers recensés en France yanmingzhang/epictura

  • Publié 28.12.2016 à 10h54
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de grippe a franchi le seuil symbolique du million de cas en France. L’ensemble du territoire est en phase épidémique. Mais les humains ne sont pas les seuls à souffrir. Les élevages d’oiseaux sont en alerte rouge depuis fin novembre. Il faut dire que la souche H5N8 du virus de grippe aviaire circule particulièrement bien. Ce 26 décembre, le ministère de l’Agriculture a recensé 57 foyers, dont 5 dans l’avifaune sauvage.

Le Sud-ouest ravagé

A lui seul, le département du Gers rassemble la moitié des élevages où la grippe aviaire a été signalée. De fait, le Sud-ouest est réputé pour ses produits à base de canard et d’oie. Que l’épizootie s’y concentre n’est donc pas un hasard. C’est d’ailleurs cette même zone qui a dû faire face, en fin d’année dernière, à une flambée qui s’est soldée par un vide sanitaire de plusieurs semaines. La souche n’est cependant pas la même.


Source : ministère de l’Agriculture

Des cas sporadiques ont aussi été signalés dans la faune sauvage, chez des oiseaux migrateurs ou marins. Ils sont beaucoup plus disséminés sur le sol français puisque la Manche, la Haute-Savoie ou encore le Tarn ont été touchés. La migration est sans doute en cause.

406 foyers en Europe

Face à cette circulation qui semble inéluctable, le ministère de l’Agriculture rappelle régulièrement les mesures de protection. Deux périmètres sont mis en place autour des foyers : un vise à la protection des basse-cours voisines et s’étend sur 3 km ; l’autre établit une surveillance 10 km autour du foyer d’origine. Les propriétaires d’oiseaux doivent aussi empêcher leurs bêtes d’entrer en contact avec la faune sauvage, principal vecteur de la grippe H5N8. Cela passe par un confinement ou la pose de filets. Les rassemblements sont également interdits.

La situation est pour le moins problématique en Europe : 406 foyers ont été notifiés sur le continent contre 268 au 5 décembre. Les oiseaux sauvages sont, de loin, les plus affectés par l’épizootie. La souche en circulation est hautement pathogène et tue de nombreux animaux. Pour l’heure, aucune transmission vers l’homme n’a été signalée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Octopus contre H5N8

Il porte le nom d’une pieuvre, mais ce sont bien les oiseaux que le robot Octopus va défendre. L’entreprise française Octopus Robots a développé une machine capable de diffuser un brouillard aseptisant. « Il diffuse des particules sèches capables de s’infiltrer partout », explique Olivier Somville, PDG d’Octopus Robots dans les colonnes du Parisien. Sa cible, les élevages d’oiseaux domestiques. Pas de risque d’antibiorésistance : ce brouillard high-tech ne comporte pas d’antibiotiques. Ce qui représente une deuxième raison de se réjouir, puisque le dispositif pourrait aussi lutter contre certains virus. A l’heure où la grippe aviaire fait rage dans les élevages du Sud-ouest, une solution de ce type sera probablement bien accueillie. Reste une étape majeure à franchir pour la start-up, celle de la production de masse. Une campagne de financement participatif a été lancée sur la plateforme smartangels.fr.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité