Publicité

QUESTION D'ACTU

En quatre semaines

Gastro-entérite : l'épidémie ne faiblit pas

L'activité épidémique de gastro-entérite ne faiblit pas. En 4 semaines, 538 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste, d'après le dernier bulletin hebdomadaire. 

Gastro-entérite : l'épidémie ne faiblit pas belchonock/epictura

  • Publié 14.12.2016 à 18h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Les fabricants de papier toilette se frottent les mains, les Français un peu moins. D'après Santé publique France, en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 241 cas pour 100 000 habitants. C'est 157 000 nouveaux cas, le niveau d'activité est donc au-dessus du seuil épidémique fixé à 191 cas pour 100 000 habitants.

Le bulletin hebdomadaire précise qu'il s'agit de la quatrième semaine consécutive d'épidémie en France. Durant ce dernier mois, ce sont déjà 538 000 personnes qui auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif. « Cette épidémie de gastro-entérite est caractérisée par un démarrage précoce, tout en gardant pour le moment une intensité modérée », précisent les épidémiologistes. Ce constat est bien évidemment différent en fonction des territoires. 

Les Hauts-de-France dans le rouge 

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été notés en Hauts-de-France (341 cas pour 100 000 habitants), dans le Grand Est (340) et en Provence-Alpes-Côte d'Azur (286).
Concernant les cas recensés, l'âge médian des patients était de 26 ans. Les tableaux cliniques décrits par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : « Aucune hospitalisation pour diarrhée aiguë n'a été rapportée », concluent-ils.

Mais cette information est peut-être la seule bonne nouvelle puisque, selon le modèle de prévision, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer d'augmenter modérément et rester au-dessus du seuil épidémique dans les prochaines semaines. De plus, un autre virus se profile à l'horizon. 

L'épidémie de grippe démarre 

L'épidémie de grippe A (H3N2) vient en effet de démarrer en Bretagne et en Ile-de-France. Et Santé publique France note « une franche augmentation des indicateurs de la grippe en métropole ».

Au cours de la période allant du 7 au 13 décembre, le réseau Irsan estime que la grippe a touché 121 249 nouvelles personnes en métropole. Cette valeur est en augmentation de 76 % par rapport à la semaine dernière ! Ceci représente une incidence hebdomadaire de 183 cas pour 100 000 habitants. La valeur de l’incidence pour cette semaine est qualifiée de « forte ». Sans doute les prémices d'une plus large épidémie selon de nombreux experts. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité